"C'était gênant": le CEO de Samsung revient sur le fiasco du smartphone pliable

DJ Koh, Ceo de Samsung Electronics, présentant le Galaxy Fold en avril dernier. ©Bloomberg

D'innovation futuriste à échec retentissant, le Galaxy Fold de Samsung n’a jamais atteint le stade de la commercialisation. DJ Koh, CEO de Samsung Electronics, revient pour la première fois sur cet échec dont il prend aujourd'hui l’entière responsabilité dans un mea culpa aussi rare que surprenant pour le secteur technologique.

Le Galaxy Fold, un smartphone entièrement pliable, devait marquer un tournant pour Samsung qui peinait encore à se remettre de l’échec retentissant du Galaxy Note 7. Son design novateur qui en faisait le premier smartphone pliable avait provoqué énormément d’attentes et de questions. Mais après des mois de spéculations et de rumeurs, le Galaxy Fold a été tué dans l’œuf lorsque le géant coréen s'est précipité pour distribuer des exemplaires à certains journalistes spécialisés en avril dernier. Dès les premières utilisations, le fameux écran pliable s’est figé, éteint ou tout simplement brisé. Interrogé lors d’un entretien avec la presse à Séoul cette semaine, le CEO de Samsung Electronics, DJ Koh, a avoué son embarras et fait son mea culpa : "C’était gênant. J’ai forcé sa sortie avant qu’il ne soit prêt".

S’il est assez incompréhensible que le numéro un mondial des fabricants de smartphones ait lancé son modèle le plus innovant depuis des années sans l’avoir testé suffisamment, la pression qu’il subit de la part de ses concurrents chinois Huawei et Xiaomi explique en partie la précipitation et les échecs à répétition. Talonné par les deux entreprises chinoises, Samsung a dû accélérer les sorties et revoir ses plannings pour éviter de se faire coiffer au poteau. Refroidies par la mésaventure du Galaxy Fold, Huawei et Xiaomi ont depuis reporté la sortie de leurs modèles de smartphone pliable et n’ont toujours pas annoncé de date officielle de sortie. Preuve en est que la technologie n’est pas encore suffisamment maitrisée pour se retrouver entre les mains des consommateurs.

Plus de 2.000 exemplaires sont en train d’être testés sous toutes les coutures en interne.
DJ Koh
CEO Samsung Electronics

Samsung est toujours en convalescence selon les propres dires de son CEO et prépare une nouvelle version du Galaxy Fold très prudemment : "Plus de 2000 exemplaires sont en train d’être testés sous toutes les coutures en interne", confirme DJ Koh. La firme coréenne a donc retenu la leçon mais n'a toujours pas la réponse à la question la plus importante de cette histoire: y a-t-il des consommateurs prêts à acheter un smartphone pliable ?

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect