Coup d'envoi de l'OPA sur Sioen

"Sioen est prête pour la prochaine étape de son parcours", a indiqué Michele Sioen, CEO de Sioen Industries ©BELGA

L'offre publique d'acquisition (OPA) de l'actionnaire majoritaire de Sioen a débuté ce jeudi 28 janvier pour se clôturer le 18 février.

On savait que l’actionnaire principal de Sioen avait l’intention de sortir la société de la bourse. Les choses se concrétisent. L’offre publique d’acquisition de Sihold, le véhicule de la famille Sioen, a démarré ce jeudi 28 janvier et se tiendra jusqu’au 18 février. Sans surprise, le prix a été fixé à 23 euros par action. Il sera payable le 26 février.

23
euros
Le prix de l'OPA a été fixé à 23 euros par action.

Sihold, qui détient actuellement 65,25% des actions de Sioen, a posé plusieurs conditions habituelles à cette offre, notamment celle qui prévoit que l’offrant détienne au moins 95% des actions à son issue. Si ce niveau est atteint, et si Sihold récolte au moins 90% des titres concernés par l’offre,  il a l’intention de lancer une offre de reprise. Les résultats de la première opération sont attendus pour le 25 février prochain.

"Sioen est prête pour la prochaine étape de son parcours", a indiqué Michele Sioen, CEO de Sioen Industries. "La bourse ne nous semble plus être la bonne plateforme pour Sioen en tant que société industrielle de taille moyenne au profil technique prononcé."

Elle explique que, dans un futur proche, le groupe spécialisé dans les textiles techniques n’a "ni l’intention ni le besoin d’attirer l’épargne du public" afin de financer sa croissance externe. En outre, son développement requiert, selon elle, des investissements continus dont les rendements sont incertains. "Cela nécessite un actionnariat engagé avec une vision à long terme (...). Nous sommes d'avis que cela n'est pas compatible avec les exigences de croissance à court terme des marchés financiers."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés