Donald Trump prêt à valider l'accord entre Oracle et TikTok

©REUTERS

Les détails de la dernière version du deal entre Oracle et TikTok filtrent alors que le gouvernement américain est sur le point de la valider.

Ce mardi soir, Donald Trump a indiqué qu'un accord entre le groupe de logiciels informatiques Oracle et l'application de vidéos légères TikTok, qui appartient au groupe chinois ByteDace et est menacée d'interdiction sur le sol américain, est "très proche". Depuis la Maison Blanche, le président américain a affirmé: "Nous allons prendre une décision très prochainement". Donald Trump a également fait part de son respect pour le patron d'Oracle, Larry Ellison, un de ses proches.

L’accord impliquerait que la société mère de TikTok, ByteDance, place l'activité mondiale de TikTok dans une nouvelle société autonome, avec un siège social sur le sol américain et avec Oracle comme actionnaire minoritaire. Cela signifie qu'Oracle aurait une participation dans TikTok mondial, plus tôt que simplement dans les opérations américaines, tandis que ByteDance conserverait le contrôle majoritaire de l'entité.

Pendant ce temps, d'autres investisseurs américains pourraient rejoindre les participations minoritaires, selon l’accord - y compris Walmart, qui avait été un élément clé de l'offre désormais rejetée de Microsoft pour acheter TikTok U.S.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés