portrait

Drew Houston, un cinquième milliardaire au conseil de Facebook

En intégrant son ami Drew Houston, fondateur de Dropbox au conseil d’administration de Facebook, Mark Zuckerberg impose encore davantage son emprise sur le réseau social

Le club des administrateurs de Facebook compte un cinquième milliardaire en dollars. Après le fondateur et CEO Mark Zuckerberg (75,7 milliards selon Forbes), la COO Sheryl Sandberg, et les premiers investisseurs Peter Thiel et Marc Anadreessen, c’est au tour de Drew Houston d’intégrer ce cercle de bien nantis. Il remplace numériquement le patron de Netflix, Reed Hastings.

CV Express

-       Né en 1983 à Acton (Massachussets)

-       Diplômé du Massachusetts Institute of Technology

-       Crée Dropbox en 2007

-       Introduction en Bourse en 2018

-       Entre au conseil d’administration de Facebook le 3 février 2020

 

Âgé de 36 ans, il possède une  fortune estimé à 1,3 milliard de dollars. Un pactole amassé via Dropbox, cette plateforme de stockage d’images et de données à distance qu’il a lancée en 2007. Contemporain de Zuckerberg (il a un an de plus que lui), les deux hommes sont des amis de longue date. Selon Bloomberg, Drew Houston a par le passé demandé conseil à Zuckerberg. Cette fois, c’est lui qui devra assister le fondateur du principal réseau social au monde.

"Comme leader d'une entreprise technologique avec des services utilisés par des millions de personnes, Drew sera d’un apport précieux à notre conseil d'administration", a commenté Mark Zuckerberg visiblement très fier de cette bonne pioche. L’intéressé a lui aussi tenu des propos de circonstances. "Ça a été très inspirant de voir Facebook devenir une plateforme qui atteint des milliards de personnes à travers le monde. J'ai hâte de travailler avec Mark et le reste du conseil d'administration sur les nombreuses opportunités et les défis à venir."

"Comme leader d'une entreprise technologique avec des services utilisés par des millions de personnes, Drew sera d’un apport précieux à notre conseil d'administration."
Mark Zuckerberg

Circulez y a rien à voir? Pas sûr. Beaucoup d’observateurs, du Financial Times à Bloomberg, en passant par Forbes pointent la mainmise de plus en plus forte de Zuckerberg sur Facebook, il en détient 15% des parts mais près de 58% des droits de vote. Lors de la dernière AG des actionnaires, 70% d’entre eux avaient demandé la nomination d’un président indépendant, en vain, rappelle le FT.

Un petit génie du codage

Pour Drew Houston, cet adoubement est en tout cas une belle reconnaissance de son talent d’entrepreneur. Né dans le Massachussets, ce petit génie du codage programme dès l’âge de 14 ans des jeux vidéo en ligne, comme le rapportent Forbes et Les Echos.

La légende veut que ce soit après avoir oublié une clé USB où il avait collationné des documents importants qu’il eut l’idée de lancer Dropbox en 2007.

Fort de ce pedigree, il intègre le fameux MIT à Boston. La légende veut que ce soit après avoir oublié une clé USB où il avait collationné des documents importants qu’il eut l’idée de lancer Dropbox en 2007. Un an plus tard, le fonds Sequoia rentre dans son capital. Mais la concurrence est rude. D’autres géants de la technologie (Microsoft, Google, Apple...) développent leur propre plateforme de stockage dans le cloud. Sans compter des accusations de porosité de la plateforme.

Dropbox poursuit néanmoins son ascension et, en 2014, lève 250 millions de dollars auprès du fonds BlackRock. Son business model repose sur le freemium: une offre de base gratuite limitée à 2 Go et des fonctionnalités payantes pour les professionnels. La suite logique est l’entrée en bourse, ce qui se fera au printemps 2018, Dropbox revendiquant à l’époque 500 millions d’utilisateurs, dont 11 millions de payants. Aujourd’hui, Dropbox est valorisé quelque 7,1 milliard de dollars.

Non à Steve Jobs

En 2009, alors que Dropbox n'a encore que deux ans d’existence, Drew Houston, 26 ans à peine, se permet le luxe de refuser les avances de Steve Jobs, Pourtant, à l’époque, rapporte Forbes, l’emblématique patron d’Apple proposait de racheter Dropbox pour 800 millions de dollars.

 

Admirateur de Walmart

En 2017, Drew Houston était, comme d’autres patrons, interrogé par McKinsey sur ses lectures.  Il cita d'abord l'autobiographie de Sam Walton, fondateur des magasins Walmart. Il a également apprécié le "Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes" de Robert  Pirsig dédié aux notions de "qualité » et de "bien". Il cita aussi "The Distracted Mind: Ancient Brains in a High-Tech World" du neurologue Adam Gazzaley et du psychologue Larry Rosen qui y expliquent comment mieux vivre dans notre société en pleine digitalisation.

 

1,3 milliard de dollars

C’est, selon Forbes, le montant de la fortune personnelle de Drew Hoston qui détient 25% des parts de Dropbox. Il est tout près du top 1000 (1008ème) mais figure dans le top 10 des self made man et à la 18ème places des entrepreneurs américains de moins de 40 ans les plus riches

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés