Elon Musk, le pape des influenceurs

L'ancien geek ingénieur Elon Musk est devenu un influenceur hors-pair. ©EPA

Un mot, un geste et la planète business s'enflamme. Elon Musk est devenu l'entrepreneur le plus influent de sa génération.

Ses faits et gestes sont scrutés, ses paroles analysées, ses publications sur les réseaux sociaux sont lues et répétées comme parole d’évangile. Elon Musk est passé du statut d’entrepreneur fantasque à celui de visionnaire, voire d'oracle. Il semble bien loin le temps où le fondateur de Tesla et SpaceX était considéré comme un original. Désormais chaque mot qu’il prononce ou écrit a une conséquence directe.

Dernier exemple en date: quand, il y a quelques jours, il modifie sa biographie sur Twitter pour la simple expression "#bitcoin", le cours de la cryptomonnaie flambe instantanément d'environ 20%. Avant cela, d'autres chanceux ont vu leur action grimper suite à un tweet du fantasque entrepreneur: un éditeur de jeu polonais, la plateforme de commerce en ligne Shopify ou le site spécialisé dans les petits créateurs Etsy, qui a apparemment ravi Elon Musk avec un bonnet tricoté main pour son chien.

Dimanche, le dirigeant de Tesla et SpaceX a réalisé un de ses derniers coups d'éclat dont il a le secret en interviewant lui-même sur Clubhouse - un nouveau réseau social accessible uniquement sur invitation - le patron du courtier en ligne Robinhood. Ce dernier est sur la sellette pour sa gestion de l'affaire GameStop, une chaîne de magasins de jeux vidéo dont l'action a récemment flambé et fait trembler des fonds spéculatifs. Personne n’avait réussi à le faire parler depuis le début du scandale. Son intervention sur le réseau a fait exploser le cours de Clubhouse Media Group, qui n'a en fait absolument rien à voir avec le nouveau réseau social. Ça ne peut pas marcher à tous les coups.

Elon Musk a annoncé ce mardi son intention de se "retirer quelque temps" de Twitter.

Bye bye Twitter

Toutes ces actions d’influence ont un point commun : les réseaux sociaux et plus particulièrement Twitter. Elon Musk ressemble à s’y méprendre à un influenceur qui serait rémunéré pour un post positif sur une marque, qui espère ainsi étendre sa communauté de suiveurs. Sauf qu’ici et jusqu’à preuve du contraire, Musk n’est pas payé. Par contre, les conséquences de son influence commencent à se faire sentir lourdement et à faire grincer des dents. Si bien qu’Elon Musk a annoncé ce mardi son intention de se "retirer quelque temps" de Twitter. Peut-être par peur de potentielles conséquences juridiques ou parce qu’il se rend petit à petit compte de l’influence qu’il a.

Par le passé ses frasques lui ont déjà valu quelques ennuis, notamment avec le gendarme américain des marchés financiers qui l'a accusé en 2018 d'avoir trompé les investisseurs en évoquant dans un tweet un possible retrait de la bourse de Tesla. Ce message l'avait forcé à abandonner la présidence du conseil d'administration de Tesla.

"Papa Musk" est l’homme le plus riche du monde, mais ce titre-là l’excite clairement moins que l’influence et le pouvoir qu’il détient désormais.

Une audace qui séduit

Musk a toujours cultivé son côté mégalo et adore son nouveau pouvoir, qui consiste à poster un seul mot pour faire grimper en flèche le cours d’une action. C’est un homme de spectacle qui a fait des réseaux sociaux sa scène. Une forme de revanche pour cet ingénieur longtemps catalogué comme un geek. Sa popularité, il la doit à son audace. Aucun touriste n’a pu aller dans l’espace, Elon s’en occupe. Coloniser Mars? Elon l’a prévu pour 2024. Définir la mobilité de demain avec Hyperloop et Tesla? C’est encore lui. Des succès ou des idées grandioses qui font rêver tous les entrepreneurs et ingénieurs en herbe. À l’image de son enfance à Pretoria, en Afrique du Sud, quand il était abonné à PC and Office Technology et qu’il réalisait ses premières inventions. "Papa Musk", comme le surnomme la communauté Bitcoin, est l’homme le plus riche du monde, mais ce titre-là l’excite clairement moins que l’influence et le pouvoir qu’il détient désormais. Un pouvoir qui l'amuse et avec lequel il joue, mais qu'il doit encore apprendre à gérer.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés