Emakina ponctue 2020 dans le vert, merci l'internationalisation

©Kristof Vadino

Le groupe spécialisé dans la communication digitale vient de publier ses résultats pour l'année écoulée. Il termine 2020 en positif et continue son expansion à l'étranger.

La tendance se désigne de plus en plus. Malgré les circonstances de 2020, certaines entreprises ont fait mieux que limiter la casse. À la lecture des résultats d'Emakina, c'est visiblement le cas aussi pour le groupe belge. L'entreprise spécialisée dans la communication digitale boucle 2020 avec les principales lignes de sa comptabilité dans le vert.

Active dans 17 pays répartis sur trois continents, l'entreprise a enregistré pour l'année écoulée un chiffre d'affaires de 99,005 millions d'euros, en hausse de 2,5% par rapport à 2019. L'ebitda grimpe lui de 32,3%, passant de 5,881 millions à  7,783 millions d'euros.

"En 2020, l’expansion internationale s’est accélérée avec les revenus hors Belgique représentant désormais 70% des revenus consolidés annuels."
Emakina

Toujours plus international

L'année 2020 aura encore un peu plus tourné le groupe belge vers l'internationalisation. "En 2020, l’expansion internationale s’est accélérée avec les revenus hors Belgique représentant désormais 70% des revenus consolidés annuels comparativement à 63% sur la même période l’an passé", explique le groupe dans son communiqué. "Cette évolution est portée par la bonne marche des affaires en Europe Centrale, en Asie et aux Pays-Bas au niveau des services 'e-commerce' en particulier."

Fort de ses bons résultats un peu partout dans le monde, Emakina compte poursuivre son développement à l'international. "Après l’ouverture, en 2020, d’un bureau à Doha (Qatar), à Riyad (Arabie Saoudite) et à Pune (Inde), deux nouveaux bureaux, l’un à Londres et l’autre à Munich, sont en cours de création en ce début d’année 2021", détaille encore le groupe dans un communiqué.

En Belgique, l'entreprise a fait parler d'elle en septembre dernier en associant son activité Emakina Belgique à l'agence Design is Dead, un autre acteur du secteur, qui compte une trentaine de travailleurs. Le groupe compte à travers le monde une jolie série de grands noms dans ses clients. Parmi les nouveaux partenariats, Emakina a notamment signé en 2020 avec Ahold Delhaize, Maisons du Monde, Walibi ou encore Yves Saint Laurent.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés