En rachetant Fitbit, Google s'offre des montres et des données

©AFP

Alphabet, la maison mère de Google, met la main sur le spécialiste des objets de fitness connectés Fitbit. Prix du rachat: 2,1 milliards de dollars.

Fitbit, c'est le spécialiste des accessoires connectés de fitness. Des millions de gens utilisent, par exemple, ses bracelets pour mesurer le nombre de pas qu'ils font au quotidien. Alphabet a annoncé, ce vendredi, avoir mis 2,1 milliards de dollars sur la table pour acquérir la société basée à San Francisco. Une acquisition qui doit permettre à la maison mère de Google de mettre un solide pied sur un marché estimé à 18 milliards de dollars et dominé par Apple.

Alphabet a fait une offre publique d'achat qui valorise chaque action Fitbit à 7,35 dollars, soit une prime d'environ 19% par rapport au cours de clôture de lundi à la Bourse de Toronto.

"Jusqu'ici, Google n'a pas eu de succès avec ses systèmes d'exploitation pour les montres connectées d'autres marques, soulignait récemment dans Les Echos Frank Gillett, analyste chez Forrester. Avec Fitbit, il récupérerait une excellente application et des appareils qu'il pourrait mieux connecter à ses smartphones Pixels mais aussi à tous les autres appareils Android." 

 

27 millions d'utilisateurs Fitbit

Voilà qui est donc fait. La rumeur n'avait cessé de croître ces dernières semaines, au point que lundi dernier, portée par celle-ci, la cotation de l'action Fitbit avait été suspendue alors que son cours s'envolait de 41%. 

La transaction devrait être conclue en 2020, a fait savoir Google, qui insiste sur l'excellente réputation des applications Fitbit, notamment en termes de protection des données.

Le nombre d'utilisateurs actifs des services et appareils Fitbit est estimé à 27 millions de par le monde. Fitbit permettra à Google de mettre la main sur un solide paquet de données privées dans le domaine de la santé, tout en s'appuyant sur une valeur sûre du marché des montres connectées. 

"Google est le partenaire idéal pour mener à bien notre mission. Grâce aux ressources de Google et à sa plateforme mondiale, Fitbit va pouvoir accélérer l'innovation dans le domaine des objets connectés, faire de plus grandes économies d'échelle et rendre les outils de santé encore plus accessibles à tous", a réagi le co-fondateur et directeur général de Fitbit James Park dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n