Google Play Pass, la pâle copie d'Apple Arcade

©AFP

Google propose, lui aussi, un abonnement mensuel qui donne accès à 350 applications et jeux. Une réponse décevante au lancement d’Apple Arcade, il y a une semaine.

L’abonnement donne accès à 350 jeux et applications qui ne comporteront aucune publicité ni demande d’achat lors de leur utilisation. Ce modèle économique initié par Apple devrait faire loi dans le domaine applicatif qui n’avait plus connu un tel bouleversement économique depuis l’apparition de la publicité dans les applications.

Le modèle de Google est légèrement différent de celui d’Apple. Si le prix est exactement le même (4,99 dollars), Google a inclus des jeux et des applications là où Apple a tout misé sur les jeux et, surtout, Google ne participe pas financièrement au développement des applications. Il est prévu pour l’instant de rémunérer les développeurs d’application sur le temps d’utilisation passé sur ces dernières.

4,99 $
Google propose son abonnement au même prix qu’Apple, mais avec un catalogue beaucoup moins attrayant.

Lors du lancement, l’ensemble des applications disponibles l’étaient également dans le catalogue du Play Store, difficile donc de convaincre les fans de jeux sur smartphone dans un premier temps. Le seul avantage résidant, pour l’instant, dans la facilité que peut procurer l’abonnement au Google Play Pass: plus aucun achat nécessaire et aucun affichage publicitaire. Pour augmenter l’attrait de son offre, Google a ajouté quelques bonus pour convaincre, comme la possibilité de partager l’abonnement avec 5 membres de sa famille, à l’image du modèle de Spotify.

Si en nombre, le catalogue de Google paraît plus impressionnant comparé aux 100 applications composant Apple Arcade, la qualité est plutôt à retrouver du côté de la marque à la pomme. Apple a réussi à signer bon nombre d’exclusivités, notamment sur les jeux, qui lui garantissent une proposition de valeur supérieure à son concurrent. Conscient de ses faiblesses, Google joue la carte des tarifs attractifs pour rester compétitif. L’abonnement sera proposé à 1,99 dollar la première année. De quoi laisser le temps à la firme de MountainView d’étoffer son offre qui sera accessible uniquement aux Etats-Unis dans un premier temps.

Changement de modèle

Ce changement de paradigme de l’achat unitaire vers un modèle d’abonnement a beaucoup de conséquences, notamment pour les éditeurs de jeux. Là où le point critique était de savoir où placer de la publicité et/ou convaincre les utilisateurs d’effectuer des achats au sein de l’application, il sera maintenant uniquement concentré sur l’attrait de l’application en elle-même et le temps que l’utilisateur passera dessus. L’engagement des utilisateurs devrait évoluer également avec ce principe d’abonnement car un utilisateur qui a payé spécifiquement pour utiliser une application l’utilisera toujours davantage. Aucune certitude que ce soit le cas lorsqu’il a accès à toutes les applications sans distinction.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n