Google se lance dans la téléphonie mobile

Le président de Google, Eric Schmidt, lors du lancement d'un téléphone Motorola à New York, en 2012. ©REUTERS

Avec "Fi", le géant internet américain Google lance une offre de téléphonie mobile, qui ne sera dans l'immédiat accessible que sur invitation. Le service coûtera 20 dollars (18,64 euros) par mois, plus 10 dollars par gigaoctet de données utilisées. Le client sera remboursé des données non utilisées.

 Google a lancé un service sans fil aux Etats-Unis qui permet de passer automatiquement du réseau cellulaire au service Wi-Fi gratuit afin de réduire la consommation de données payantes et de limiter ainsi la facture des clients.

Ce service, premier pas de Google dans le secteur de la téléphonie mobile, fonctionnera uniquement sur ses téléphones Nexus 6 et sera hébergé par les réseaux de Sprint et de T-Mobile.

"Project Fi vise à vous mettre sur le meilleur réseau quel que soit l'endroit où vous allez", explique Google sur son blog officiel.

Le service repose sur une technologie capable de déterminer le réseau le plus rapide à l'endroit où se trouve l'utilisateur, et à l'y connecter automatiquement: cela peut être soit un réseau wifi gratuit jugé fiable par Google, ou à défaut un réseau de téléphonie mobile en 4G LTE. Google s'est associé dans l'immédiat aux opérateurs mobiles Sprint et T-Mobile USA, respectivement troisième et quatrième sur le marché américain.

"Une fois que vous êtes connectés, nous vous aidons à sécuriser vos données en les cryptant. Quand vous n'êtes pas en wifi, nous vous déplaçons entre les réseaux de nos partenaires qui assurent le débit le plus rapide", détaille-t-il.

Le service est proposé pour un prix fixe de 20 dollars par mois pour le service de base (appels vocaux, SMS, connexion wifi, et couverture internationale dans plus de 120 pays), plus 10 dollars par tranche d'un gigaoctet de données utilisées. Il fonctionnera seulement dans un premier temps avec le smartphone Nexus 6, fabriqué par Motorola. Les personnes intéressées pour le tester aux Etats-Unis peuvent demander une invitation sur le site fi.google.com.

Ce service ne sera disponible que sur un appareil et couvrira une zone limitée, ce qui fait qu'il ne fera pas de Google un acteur important du secteur de la téléphonie mobile, estime Brian Blau, responsable de la recherche chez Gartner.

Toutefois, si c'est un succès, le service de Google pourrait faire pression sur les fournisseurs de services mobiles pour qu'ils baissent leurs prix et s'adaptent mieux au développement
des tablettes et objets connectés, ajoute l'analyste.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés