Huawei débute officiellement sa vie sans Google

Richard Yu, le CEO de Huawei, a présenté lundi le nouveau smartphone pliable du groupe.

Le CEO du groupe a présenté lundi une dizaine d’innovations. Toutes fonctionnent désormais sans le "Play Store" de Google. C’est le début d’une phase de transition pour le groupe.

Coronavirus oblige, responsable de l’annulation du salon Mobile World Congress, c’est via une vidéoconférence que Richard Yu, le CEO de Huawei a présenté les nouveautés de sa marque. Du côté des innovations, on retiendra surtout l’arrivée dès mars prochain du Mate Xs, un nouveau smartphone pliable. L’appareil est toutefois davantage une évolution du Mate X de l’an dernier qu’une véritable nouveauté. La principale innovation est du côté de sa distribution. Le nouveau smartphone sortira de Chine pour être vendu partout dans le monde.

 

Nous sommes en contact avec toutes les applications belges les plus utilisées. Pour le moment, nous n’avons aucun refus.
Lars Guns
VP Sales Huawei

Outre son Mate Xs, Huawei a également présenté neuf autres innovations, allant de la tablette au portable en passant par une nouvelle enceinte. Toutes ont pour point commun de se passer définitivement de Google. La firme américaine et son ‘Play Store’ sont désormais remplacés par le Huawei AppGallery. "En réalité, notre store n’est pas neuf et est présent depuis des années sur nos appareils. Mais nous mettions en avant le ‘Play Store’.

Désormais, nous ne travaillerons plus qu’avec notre propre galerie", explique Lars Guns, VP Sales de Huawei. L’entreprise l’assure, aujourd’hui, l’essentiel des applications les plus populaires est déjà disponible. Au niveau belge aussi, les développeurs sont visiblement ouverts à l’idée de mettre en place une version adaptée à Huawei. Deuxième plus grand vendeur de smartphones au monde, il serait sans doute difficile de faire sans le géant chinois. "Beaucoup de grands noms comme la RTBF, Tricount ou le TEC ont déjà une app dans notre galerie. Nous sommes en contact avec toutes les applications belges les plus utilisées. Pour le moment, nous n’avons aucun refus", avance Lars Guns.

 

Itsme se lance sur Huawei

300.000
téléchargements de l'application "Itsme" sur Huawei AppGallery
En deux mois et sans faire la moindre publicité, Itsme a enregistré 300.000 téléchargements.

Reste à savoir si l’absence des célèbres applications de Google ne freinera tout de même pas les acheteurs. "C’est toujours le risque évidemment. Nous sommes dans une période charnière, mais nous avons une solution pour toutes les offres de Google", assure-t-on du côté de Huawei. L’entreprise a récemment développé 24 "kits", permettant de faciliter la vie des développeurs dans leur travail de création.

Sans dévoiler de chiffres exacts, Huawei annonce enregistrer constamment de nouvelles arrivées. Récemment, l’acteur chinois a d’ailleurs pu compter sur un acteur belge de renom supplémentaire. L’application d’identification "Itsme", utilisée par 1,6 million de Belges, a développé sa version adaptée à Huawei. "En deux mois et sans faire la moindre publicité, nous avons enregistré 300.000 téléchargements", annonce la start-up.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés