L'app belge pour éviter les amendes de stationnement passe à la vitesse supérieure

Hadrien Crespin (dr) cofondateur de cPark ©document cPark

cPark n'a qu'un an mais vise après la Belgique et Paris un développement dans les 10 plus grandes villes françaises. Pour assurer son développement, cPark vient de lever 750.000 euros.

L'application belge gratuite pour éviter les amendes de stationnement, cPark, a levé 750.000 euros auprès d'investisseurs belges pour son développement en France, lit-on dans un communiqué. Un an après son lancement. L'application a déjà séduit 130.000 utilisateurs en Belgique et à Paris.

Les atouts de cPark?  L'application a une mission double:

→ Elle indique d'une part les zones de parking sur une carte
→ Elle informe d'autre part sur les risques de contrôle et sur le temps de stationnement

"L'app cartonne à Paris! En 3 mois, on a déjà plus de 40.000 utilisateurs français. Ce lancement était crucial pour nous car il valide le potentiel de cPark en dehors de la Belgique", explique Hadrien Crespin, fondateur de cPark. La start-up belge va lancer son application dans les 10 plus grandes villes françaises en novembre.

"Ces 750.000 euros vont nous permettre d'agrandir notre équipe et d'accélérer le déploiement de cPark en France et dans d'autres pays européens. En plus de nous apporter des moyens financiers, ce tour de table va nous permettre d'être accompagnés par des experts et des entrepreneurs chevronnés, ce qui est capital pour gérer au mieux notre croissance", ajoute Hadrien Crespin.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content