L'incubateur de start-up Rocket Internet se retire de la Bourse

Oliver Samwer est un des trois fondateurs de Rocket Internet avec ses frères Marc Samwer et Alexander Samwer. ©BELGAIMAGE

L'incubateur de startups et fonds d’investissement allemand Rocket Internet se retire de la Bourse pour mieux se concentrer sur le long terme.

Entré en 2014 sur le parquet francfortois, le groupe allemand estime que le marché des capitaux "a perdu son importance" en tant que source de financement, selon un communiqué.

Ancien propriétaire de Zalando, Rocket Internet veut s'émanciper de la Bourse qui "réagit par soubresauts" et l’oblige à fournir quantité d'informations au public, pour se concentrer sur "le développement à long terme", poursuit le communiqué.

Le groupe créé par les frères Samwer en 2007 propose aux actionnaires de racheter leurs titres pour 18,57 euros l'unité, ce qui correspond au prix moyen pondéré du titre sur les six derniers mois. Une bonne part d'actionnaires devraient toutefois essuyer une perte en cédant leur titre, introduit en Bourse au prix de 42,50 euros il y a six ans et qui a connu un parcours plutôt médiocre depuis.

Une assemblée générale extraordinaire doit se tenir le 24 septembre durant laquelle les actionnaires doivent décider de la future radiation du titre de la Bourse. Dans le même temps, Rocket Internet a annoncé mardi un programme de rachat de ses propres actions portant jusqu'à 8,84% du capital, une opération qu'il compte clore d'ici la mi-septembre.

Fonds d'investissement et incubateur, Rocket Internet a soutenu de nombreuses entreprises technologiques, en visant principalement l'Europe et les marchés émergents. Le site de mode en ligne Zalando et les livreurs de nourriture et de repas Hellofresh et Delivery Hero font partie de ses investissements les plus "célèbres". Chez nous, le fonds d’investissement avait misé 6 millions sur Take Eat Easy en 2015.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés