portrait

La "bataille royale" de Tim Sweeney, éditeur de Fortnite

Le procès opposant Tim Sweeney à Apple, s’est ouvert ce lundi à Oakland. Retour sur l’ascension folle de celui qui espère renverser l’économie du smartphone.

Titan d’un empire épique, Tim Sweeney ne se prédestinait pourtant pas à l’industrie du jeu vidéo. Ce n’est qu’à la sortie d’Apple en 1977 qu’il s’essaie aux programmes informatiques et se découvre une passion pour le codage.

Sa carrière prendra un tournant décisif en 1991 avec ZZT, un jeu qu’il crée et commercialise à l’âge de 21 ans. Tim Sweeney fonde la même année Epic Games. Avec l’apparition de la 3D, il donne aussi naissance, un an plus tard, à Unreal, Unreal Engine et Unreal Tournament.

Ticket gagnant

Après avoir connu des hauts et des bas, Tim Sweeney effectue, en 2017, une mise à jour révolutionnaire de son jeu Fortnite Battle Royale. Des millions de joueurs sont recensés dès les premières semaines. C'est le début de la fortune: le jeu est gratuit mais ses extensions et bonus génèrent des gains significatifs. Epic Games grandit et édite, le 6 décembre 2018, la première version de l’Epic Games Store.

Aujourd'hui, le classement des 500 fortunes les plus importantes au monde de Bloomberg, classe Tim Sweeney à la 269ème place. Ce dernier comptabilise une fortune de 9,47 milliards de dollars. Il a aussi été valorisé, le 13 avril, à 28, 7 milliards de dollars après avoir levé 1 milliard de dollars lors d’un tour de table.

Empires impitoyables

L'éditeur de Fortnite est néanmoins dans la tourmente depuis quelques mois: il a remis en cause le fonctionnement d'Apple et intenté une action en justice contre le groupe.

Epic Games a proposé à ses joueurs d'acquérir la monnaie virtuelle de Fortnite moins cher, en passant directement par son système de paiement et non par celui d'Apple.

L'été dernier, Epic Games a proposé à ses joueurs d'acquérir la monnaie virtuelle de Fortnite à un prix plus contenu. Comment? En passant directement par son système de paiement et non par celui d'Apple, qui prélève une commission de 30% sur les transactions.

Apple a immédiatement retiré le jeu de son App Store, privant les utilisateurs en possession d’un iPhone des accès aux mises à jour de"battle royale". Epic Games a donc déposé plainte contre le groupe pour abus de position dominante, jugeant la marge d’Apple beaucoup trop importante.

Faites vos jeux

Apple réfute ces accusations et fait valoir que sa commission, d'un niveau standard, assure le bon fonctionnement et la sécurité de sa plateforme.

Le procès, qui s'est ouvert ce lundi à Oakland, pourrait prendre plusieurs années. Et les scénarios se multiplient. Si le juge se prononce en la défaveur d’Apple, il pourrait contraindre le géant américain de renoncer à son système économique fermé.

Le tribunal pourrait également forcer Apple à réduire sa commission prélevée sur les transactions, voire autoriser les développeurs à faire payer leurs utilisateurs sans forcément passer par l'App Store. La justice pourrait également obliger Apple à autoriser les boutiques alternatives sur sa plateforme. Des dizaines de boutiques de jeux ou d'applications seraient alors disponibles sur iOS, une première depuis le lancement des applications sur iOS, en 2008.

Le profil

  • Tim Sweeney né en 1970 dans le Maryland.
  • C'est un entrepreneur et un programmateur américain
  • En 1991, il crée la société Epic Games et commercialise la même année son premier jeu, ZZT, vendu à 5.000 exemplaires.
  • En 2017, Tim Sweeney effectue une mise à jour de Fortnite, qui le lance sur la route du succès.
  • Le 6 décembre 2018, il déploie la première version de l'Epic Games Store.
  • Le 7 janvier 2019, Tim Sweeney intègre le classement des 500 fortunes les plus importantes au monde

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés