La beauté connectée, nouveau credo de L'Oréal

©BELGA

Avec l'acquisition du canadien Modiface, L'Oréal continue à parier sur la beauté connectée. L'occasion aussi de réinventer son marketing. Le groupe de cosmétiques se lance à pieds joints dans les applications innovantes et les essais virtuels en 3D.

L'Oréal multiplie depuis quelque temps les partenariats avec des sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies appliquées à la beauté. Cette stratégie de digitalisation vise avant tout à aider les consommateurs dans le choix de leurs produits, justifie la société cotée .

Avec l'application Makeup Genius, la marque française avait amorcé dès 2015 son tournant vers la beauté connectée en proposant des simulateurs de maquillage. Parmi ses autres produits la brosse connectée ou encore un patch UV permettant de mesurer l'exposition solaire. En parallèle, L'Oréal a investi dans Foubnders Factory, incubateur anglais de start-ups technologiques et dans l'un des fonds du français Partech Ventures.

8%
La part de l'e-commerce chez l'Oréal
Le chiffre d'affaires de l'Oréal dans le e-commerce s'élève actuellement à 8%. C'est 3 % de plus qu'en 2015.

Dans l'optique d'investir le digital, le groupe L'Oréal y consacre 38% de ses 'dépenses médias'. Le domaine est également pourvoyeur d'emplois puisqu'il embauche désormais 1.000 personnes contre 150 il y a cinq ans.

L'an dernier, L'Oréal a vendu en ligne pour 2 milliards d'euros de produits cosmétiques. Des chiffres qui résultent également d'une prise en compte des vidéos beauté disponibles sur YouTube et Instagram. En ce sens, le rôle des influenceurs est un facteur permettant de booster les ventes de maquillage de la marque.

Qui est ModiFace?

Dernier achat en date: la société canadienne ModiFace spécialisée dans le domaine du "beauty tech". Le montant de la transaction finalisée ce vendredi n'a pas été précisé. Les deux groupes avaient déjà collaboré au début de l'année pour lancer une application destinée à reproduire virtuellement des colorations pour cheveux. Cette nouvelle acquisition s'inscrit donc dans une volonté de mobiliser des technologies innovantes et l'intelligence artificielle au service de la beauté.

Fondée en 2007, l'entreprise canadienne ModiFace emploie 70 ingénieurs, chercheurs et scientifiques. Elle s'est fait connaître grâce à ses applications 3D prisées par de nombreuses marques de cosmétiques.

Un test grandeur nature de l'application ModiFace

Par ce rapprochement, L'Oréal poursuit l'élargissement de sa palette en développant des simulateurs virtuels 3D de maquillage, de coloration ou encore de diagnostic de peau. "ModiFace sera au coeur de notre R&D digitale (...) elle contribuera à réinventer l'expérience beauté autour de ses services innovants", souligne Lubomira Rochet, directrice du digital de L'Oréal.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content