epinglé

La carte de crédit d'Apple demande à se faire bichonner

©Apple

L’Apple Card, la nouvelle carte de crédit d'Apple, est disponible dans le Wallet des iPhone... et sous une forme physique. Mais attention, pas pour n’importe quel portefeuille!

Elle est belle, brillante, épurée, elle est en titane et elle vient de débarquer aux Etats-Unis. Garantie sans frais et permettant une gestion intelligente des remboursements de crédits, l’Apple Card — la nouvelle carte de crédit émise par Apple en partenariat avec la banque Goldman Sachs — est disponible dans le Wallet des iPhone depuis cette semaine, mais elle se présente aussi sous une forme physique, pour les portefeuilles traditionnels cette fois. Mais attention, pas n’importe lesquels.

La société à la pomme tient à s’assurer que son souci du design et son attention aux détails se poursuivent jusque dans la poche de ses clients, pour autant qu’elle soit apte à accueillir ses produits. Apple s’est en effet fendue d’une communication quelque peu ubuesque reprenant les bonnes pratiques à adopter pour que les heureux propriétaires de sa carte en titane puissent s’assurer qu’elle conserve son éclat originel.

Pour l’entretien de la carte, Apple conseille d’employer un morceau de "tissu doux", en microfibres de préférence, et de procéder au nettoyage des taches tenaces avec "légèreté".

Pour l’entretien de la carte, Apple conseille d’employer un morceau de "tissu doux", en microfibres de préférence, et de procéder au nettoyage des taches tenaces avec "légèreté". Les solvants, aérosols et l’ammoniaque sont vigoureusement déconseillés. Pour le rangement, cela se complique légèrement. La carte est malheureusement sensible au jean et au cuir, la décoloration de ces matériaux menaçant son teint nacré. Où ranger la prunelle de votre portefeuille? Apple préconise "un espace dédié, en tissu doux", loin du contact des vulgaires cartes concurrentes, ou de tout autre objet, (clés, pièces de monnaie) risquant d’en érafler la surface.

Pour résumer, le compartiment dédié d’un portefeuille autre qu’en cuir ou en jean devrait pouvoir répondre aux standards de conforts de l’exigeante Apple Card. L’autre option, la nôtre, serait d’exposer la carte en lieu sûr, sous une cloche en verre ou en l’encadrant par exemple, et de se contenter d’utiliser sa version numérique, plus solide, rangée dans un portefeuille (l’Apple Wallet), numérique lui aussi, et dépourvu de matériaux trop rugueux pour son contenu.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect