La division healthcare d'Agfa-Gevaert pourrait intéresser Philips

©BELGA

Résultats trimestriels en rebond pour Philips. Le groupe se veut de plus en plus un acteur de la technologie médicale. De quoi regarder avec intérêt la division Healthcare d'Agfa Gevaert? Réponse du CEO de Philips: pourquoi pas, une fois qu'elle sera sur le marché!

Troisième trimestre sous le signe de la progression pour Philips  . Le géant néerlandais de l'électronique publie une hausse de 17% du bénéfice net de ses activités poursuivies. Philips s'est en effet désengagé d'activités comme l'éclairage (Signify), introduite en Bourse.

Le bénéfice net des activités poursuivies ressort à 307 millions d'euros au 3e trimestre contre 263 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires s'établit à 4,3 milliards d'euros (+ 4% à périmètre comparable). Enfin, le groupe souligne un bond des commandes de 11%; de quoi confirmer les objectifs.

Ces bonnes nouvelles ont toutefois déçu les analystes qui tablaient sur des résultats supérieurs. Le cours de l'action était en recul de 8% à l'ouverture de la Bourse d'Amsterdam.

Philips, des K7 à la technologie médicale

Sous l'impulsion du patron, Frans Van Houtem, Philips revoit son profil. L'inventeur des TV, des cassettes et des DVD s'oriente de plus en plus en un acteur de la technologie médicale. L'an dernier, le groupe a opéré pour plus de 2 milliards d'euros d'acquisitions dans ce secteur avec notamment le rachat de Volcano, le spécialiste de l'imagerie intravasculaire.

"Nous ne pouvons pas opérer chaque année de telles opérations", précise Frans Van Houtem qui veut privilégier des acquisitions sélectives. "Nous cherchons les perles de notre secteur."

Que penser dès lors de la division Healthcare IT d'Agfa-Gevaert? "Je ne vais pas spéculer sur Agfa. Philips est également actif dans l'imagerie et les solutions IT pour les hôpitaux. Pour autant que je sache, cette division n'est pas sur le marché."

Agfa envisage en effet une scission de ses activités "impression" et "chimiques". Si cette scission devait être opérée, "bien sûr que nous la regarderions avec intérêt," lance tout de même le patron de Philips.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés