La guerre des techs froisse Apple et Tencent sur les marchés

©EPA

Les tensions entre Washington et Pékin au sujet de la technologie font vaciller les grands noms du secteur sur les marchés.

Jeudi dernier, le président Donald Trump a signé un décret interdisant, d'ici à 45 jours, toutes transactions de personnes sous juridiction américaine avec ByteDance, la maison mère chinoise de l'application en vogue, TikTok. Sentence identique pour la plateforme WeChat, qui appartient au géant chinois Tencent. Une application omniprésente dans la vie des Chinois tant pour la communication que pour les achats en ligne.

Avec les menaces du locataire de la Maison-Blanche, le secteur technologique redoute la percée d'un nouveau front dans les chamailleries entre les deux premières puissances mondiales. Les intervenants du marché s'attendent à des représailles de Pékin. Pour Nana Otsuki analyste de Monex Securities, "la Chine pourrait bloquer Apple et Microsoft en Chine" ce qui pourrait "être le début d'une guerre des technologies de l'information."

L'ultimatum américain a brutalement interrompu l'ascension de grands noms de la Tech sur les marchés. Tencent a ainsi vu en deux séances 66 milliards de dollars de capitalisation partir en fumée. Le titre de la plus grande entreprise asiatique a lâché près de 10% entre vendredi et lundi, soit sa plus forte contraction depuis octobre 2011.

De nombreux fournisseurs chinois des grandes entreprises US ont affiché des pertes importantes sur les marchés asiatiques ce lundi.

Même constat à Wall Street. Apple , qui se dirigeait tout droit vers les 2.000 milliards de valorisation en bourse, a fait les frais vendredi de ces nouvelles tensions . Le groupe a effacé 48 milliards de capitalisation en une séance. Signe que le marché chinois, soit 20% des ventes d'iPhone pour la marque à la pomme, est essentiel pour Apple.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés