La start-up anversoise SupplyStack lève 5 millions d'euros

Nick Poels, le patron de SupllyStack ©©Wouter Van Vooren

La jeune entreprise anversoise SupplyStack a annoncé hier via un communiqué de presse une importante levée de fonds de cinq millions d’euros, réalisée auprès de trois investisseurs.

Lancée en 2013, l’entreprise est spécialisée dans la gestion et le suivi des commandes. La technologie mise en place par SupplyStack permet de suivre le transport de commandes en temps réel. L’apport d’argent frais s’est fait grâce à plusieurs acteurs : Participatiemaatschappij Vlaanderen, le Mainport Innovation Fund et l’investisseur Fortino Capital. L’opération permettra notamment à la jeune entreprise " de plus se déployer dans les pays où la plateforme est déjà présente, mais aussi d’explorer de nouveaux marchés européens ", peut-on lire dans le communiqué de presse.

"la LogTech est en train de devenir ce qu’était la FinTech il y a 10 ans"
Nick Poels
CEO SupplyStack

Malgré son jeune âge, la société compte déjà dans ses clients des noms reconnus comme DHL, Sony, Umicore ou encore Duracell. Cette levée de fonds significative souligne l’intérêt grandissant pour la technologie logistique estime Nick Poels, le CEO de SupplyStack " Les investissements de capital-risque en technologie logistique ont considérablement augmenté ces dernières années. Historiquement, ce secteur a toujours connu une progression lente, en utilisant des feuilles de calcul, des e-mails et des coups de téléphone. La situation change rapidement à présent : la LogTech est en train de devenir ce qu’était la FinTech il y a 10 ans ", explique-t-il dans son communiqué.

Soutien hollandais

Parmi les investisseurs, on soulignera la présence du Mainport Innovation Fund, un investisseur hollandais habitué à soutenir des fleurons chez nos voisins comme Schipol, KLM et le Port d’Amsterdam. " C’est la première fois que nous investissons dans une start-up belge. La croissance que SupplyStack a pu enregistrer en l’espace de quelques années est impressionnante, tout comme le fait que SupplyStack – en lieu et place d’autres fournisseurs de logiciels établis – a su convaincre de grandes entreprises de les assister dans leurs opérations logistiques " explique Thijs Gitmans, Fund Manager chez Mainport Innovation Fund.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect