analyse

La vente de smartphones poursuit son déclin mondial

©Bloomberg

La vente des smartphones vient d’enregistrer un cinquième trimestre consécutif de baisse. Samsung et Apple grimacent. Certains producteurs chinois (Huawei, Xiaomi et Oppo) voient toutefois leurs ventes s’améliorer.

Depuis des mois, le marché du smartphone a une triste mine. Les derniers résultats publiés il y a quelques jours ne devraient pas réjouir les acteurs du secteur. Selon l’International Data Corporation (IDC), le cabinet qui a pris l’habitude de faire le bilan annuel, 2018 fut décevant. Pourtant, plus de 1,4 milliard d’appareils ont été vendus sur l’année.

Des résultats qui ne semblent a priori pas vraiment inquiétants mais qui n’ont pas de quoi réjouir les Apple et autres. Car les ventes sont en recul depuis des mois. Le secteur en est désormais à son cinquième trimestre consécutif de baisse. Une première pour le secteur. La baisse annuelle pour 2018 est même plutôt marquée: -4,1% de ventes. Traduit en volumes, cela correspond à une diminution des ventes de 60 millions d’appareils.

25,4 millions
Samsung a vendu 25,4 millions de smartphones en moins en 2018, comparé à l’année précédente. Du côté d’Apple, le recul est de 7 millions.

Pour comprendre ces chiffres, le secteur cherche des explications. "Plusieurs facteurs ont joué un rôle, explique Ryan Reith, program vice-president chez IDC. L’évolution du cycle de remplacement des smartphones, la pénétration très élevée sur beaucoup de marchés et l’incertitude politique et économique ont notamment joué." Payer toujours plus pour la technologie passe aussi visiblement de plus en plus mal. À ce sujet, l’expert parle d’ailleurs de "frustration grandissante des consommateurs".

Dans ses explications, IDC pointe également le rôle important du marché chinois. Habituellement gourmand en smartphones, le pays asiatique a vu les ventes sur son territoire baisser de 10% durant l’année 2018. Un déclin qui pèse lourd sur le bilan mondial. L’Empire du milieu représente près d’un tiers de la consommation de téléphones de la planète.

Pertes pour Samsung et Apple

Du côté des perdants, on épinglera les deux leaders du marché, Samsung et Apple. Avec respectivement 20,8% et 14,9% de part du marché, les deux groupes voient leurs ventes fléchir. 2018, c’est 25,4 millions d’appareils vendus en moins chez Samsung et une baisse de 7 millions pour Apple, comparé à 2017. La chute est toutefois encore plus marquée pour les petits acteurs du marché (dont les résultats ne sont pas individualisés). Le total de téléphones vendus en moins se chiffre là à plus de 100 millions, soit une baisse de près d’un quart des ventes.

Huawei continue à croître

Tous les groupes ne sont toutefois pas en perte de vitesse. Le principal gagnant se nomme Huawei. Sur le dernier trimestre de l’année, l’entreprise a même vu son nombre de ventes croître en flèche de plus de 40%. Sur base annuelle, la marque est la seule du top 3 à voir ses ventes augmenter. Alors que 154,2 millions de nouveaux smartphones arboraient Huawei sur leur coque en 2017, plus de 206 millions de téléphones chinois ont été vendus en 2018. Un bond des ventes de presque 46 millions.

Huawei voit sa part de marché grimper de plus de 4%, lui permettant désormais de talonner Apple avec 14,7% du marché dans sa poche.
4%
.

Cette bonne évolution permet à Huawei de prendre de l’ampleur sur le marché. La marque asiatique voit ainsi sa part de marché grimper de plus de 4%, lui permettant désormais de talonner Apple avec 14,7% du marché dans sa poche. Une lutte pour la deuxième place qui se précise depuis quelques mois. Le groupe chinois était d’ailleurs parvenu à dépasser son concurrent américain sur base trimestrielle au mois de juin dernier mais doit donc lui rendre sa position pour les résultats annuels.

Parmi les explications de ce succès, le lancement par la marque d’un smartphone premium. Un nouveau positionnement permettant à la marque de venir titiller les deux géants sur leur marché de prédilection. Les deux autres acteurs du marché qui complètent le top 5 ont également le sourire. Xiaomi et Oppo ont vu en 2018 leurs ventes et leur part de marché augmenter.

Pour se relancer, le secteur misera sur l’évolution technologique et le réseau 5G, promis pour les mois à venir. "Son arrivée et celle des premières technologies pliables pourraient donner un nouveau souffle à l’industrie. Cela dépendra toutefois de la façon dont ces évolutions seront intégrées par le marché. Toutefois, on s’attend à ce que ces nouveautés augmentent encore le prix moyen des smartphones", explique Anthony Scarsella, research manager chez IDC. Pas de quoi réjouir les consommateurs.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect