Publicité

Le "cloud computing" dope Microsoft

©REUTERS

Le chiffre d'affaires trimestriel de Microsoft a battu les attentes de Wall Street, la demande pour ses services de "cloud computing" ayant explosé.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de Microsoft a atteint 45,32 milliards de dollars, contre 37,15 milliards de dollars un an plus tôt. Les analystes s'attendaient en moyenne à un chiffre d'affaires d'environ 43,97 milliards de dollars. 

Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 27 % pour atteindre 20,2 milliards de dollars, tandis que le bénéfice par action a augmenté de 49 % pour atteindre 2,71 dollars.

De manière peut-être plus importante encore, Microsoft a déclaré que le chiffre d'affaires de son segment "Intelligent Cloud", qui comprend Azure, a augmenté de 31% à 17 milliards de dollars. Les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre de 16,58 milliards de dollars, selon les données de Refinitiv. 

La demande de services cloud a bondi depuis l'année dernière, lorsque la pandémie de COVID-19 a entraîné la fermeture de bureaux et d'écoles, poussant davantage d'activités en ligne. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés