start-ups

Le financement des start-ups pulvérise un nouveau record

Collibra | Felix Van de Maele, Stijn Christiaens, Pieter De Leenheer.

Le cap des 100 opérations a été franchi pour un total de 358 millions d’euros.

Les entreprises belges en croissance sont parvenues, pour la troisième année consécutive, à décrocher plus de 300 millions d’euros de financement pour leurs projets de développement. Mieux encore: grâce à deux opérations ces derniers jours – celles d’OTA Insight et MobileXpense (20 millions chacune, investis par Fortino Capital pour cette dernière) –, le record de 2015 a été pulvérisé (350 millions). Cette année, les jeunes entreprises belges actives dans les technologies et les biotechnologies ont dépassé cette barre des 350 millions d’euros. Grâce à OTA Insight et MobileXpense, le compteur affiche désormais 358 millions pour cet exercice. Et il se pourrait bien que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

Par l’ajout de ces nouvelles opérations, le cap des 100 transactions a été franchi pour la première fois. La manne financière moyenne de chaque opération s’élève à pratiquement 3,6 millions d’euros.

La plus grosse opération revient à Collibra qui a obtenu 47 millions d’euros de deux fonds de la Silicon Valley.

Les opérations d’OTA Insight et MobileXpense se classent dans le top cinq, mais la plus grosse transaction pour 2017 reste celle de Collibra, une start-up bruxelloise dont la mission est de prêter main-forte aux grandes entreprises pour l’analyse de leurs big data. Le logiciel Collibra permet aux entreprises d’optimiser, exploiter et sécuriser leurs big data. Les Bruxellois ont cette année levé 50 millions de dollars (47 millions d’euros), notamment auprès de fonds spécialisés de la Silicon Valley, Iconiq Capital et Index Ventures.

Les start-ups spécialisées dans le traitement de big data dominent le classement. Ce qui n’est pas surprenant: du fait de la révolution numérique, le fonctionnement des entreprises repose de plus en plus sur l’exploitation des données personnelles des clients.

Les big data peuvent aussi contribuer à l’amélioration de l’efficacité des entreprises. En dotant les machines ou équipements de travail de capteurs, ceux-ci génèrent des flux de données offrant aux entreprises une meilleure vue d’ensemble sur leur infrastructure.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés