Publicité

Le fonds belge Tioga embarque au capital du conseil-fiscal des crypto-investisseurs

Tioga Capital. De gauche à droite: Nicolas Priem, Olivier Lefebvre, Michiel Lescrauwaet et Patrick Van de Mosselaer. ©CLIFFORD LUCAS

Le véhicule soutenu par la SRIW et plusieurs familles entrepreneuriales participe à un tour de table d'un peu plus de huit millions d'euros autour de la start-up autrichienne Blockpit.

Après être monté à bord du coffre-fort américain de Bitcoins Casa et du fournisseur anversois de portefeuilles à NFT (cette technologie permettant de rendre n'importe quelle création numérique identifiable via une sorte de "code" unique, NDLR) Venly, Tioga remet le couvert en participant à un tour de table de 8,4 millions d'euros aux côtés d'autre acteurs du capital-risque, a-t-on appris.

La cible cette fois? Blockpit, du nom de cette start-up autrichienne experte dans les rapports fiscaux légalement conformes et audités autour des cryptomonnaies.

"Blockpit permet de calculer automatiquement les bénéfices imposables du trading de Bitcoin ou d''Ethereum."

Fondée en 2017, la société est connue pour avoir développé le logiciel Cryptotax, avec lequel les commerçants et les crypto-investisseurs peuvent calculer automatiquement les bénéfices imposables du trading d’actifs numériques, tels que le Bitcoin et l'Ethereum.

Régulièrement auditée par des spécialistes reconnus, la société va désormais pouvoir se développer dans la foulée de la levée de fonds. De nouveaux pays d'activité sont ainsi à l'étude, alors qu'elle est aujourd'hui déjà active en Allemagne, en Autriche, en Espagne, en France, en Suisse et aux USA.

14 millions d'euros

De son côté, lancé en juillet 2020, Tioga Capital annonçait se doter de quelque 14 millions d'euros en décembre dernier. Et ce, grâce au soutien de familles entrepreneuriales belges (Vlerick, De Clerck, Van Hool, Lhoist) et de la SRIW.

Le fonds est emmené par quatre Belges aux profils complémentaires. Et peut s'appuyer notamment sur l'expertise du pionnier de la fintech Jürgen Ingels (ex-Clear2Pay), que l'on retrouve à bord du comité d'investissement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés