Les cryptomonnaies bannies chez Google

©Bloomberg

Facebook avait fait un premier pas en janvier. Le géant de l'internet, Google, suit le mouvement et interdit dès juin toute publicité ou contenu associé sur la cryptomonnaie

Google, filiale d'Alphabet, a annoncé qu'il allait interdire les publicités pour les cryptomonnaies et les contenus associés à compter du mois de juin.

"En vertu de ces nouvelles règles, le groupe interdira les publicités pour des produits financiers non réglementés ou spéculatifs comme les options binaires, les cryptomonnaies et les paris financiers, entre autres," peut-on lire sur son site.

Google dit avoir supprimé 3,2 milliards d'annonces qui violaient ses règles en matière de publicité en 2017, un nombre pratiquement doublé par rapport à 2016.

"L'amélioration de l'expérience publicitaire sur le web, qui passe par la suppression des publicités nuisibles ou intrusives, continuera d'être une priorité pour nous", a déclaré Scott Spencer, directeur des annonces du groupe. 

 "Nous voulons faire en sorte que les publicités Google et que l'écosystème publicitaire soient sûrs et efficaces pour les gens, les annonceurs et les éditeurs", a ajouté Jessica Stansfield, chargée des contrôles sur les publicités pour Google Europe Afrique et Moyen-Orient.

En janvier, Facebook avait annoncé qu'il allait interdire la publicité pour des produits financiers et des services liés aux cryptomonnaies sur l'ensemble de ses réseaux sociaux. Son argument: éviter à ses membres bon nombre d'escroqueries. "Beaucoup d'entreprises font de la publicité pour des levées de fonds en cryptomonnaies, et n'opèrent pas de bonne foi."

Quant à Google, il a déjà banni en 2016 les publicités pour les prêts usuraires.

https://www.youtube.com/watch?v=qxpHObU0gJY

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content