Les fondateurs de 87 seconds tirent leur révérence

Thibaut Dehem et Philip Swinnen, les fondateurs et dirigeants de 87 seconds, laissent la place à un nouveau duo pour diriger l'agence créée en 2012. ©Anthony Dehez

L'agence de communication vidéo 87 seconds a un nouveau duo à sa tête. Après une année 2020 compliquée, l'entreprise entame un nouveau chapitre de son histoire.

Une page se tourne pour l'agence de communication vidéo 87 seconds. L'ancien management a officiellement quitté l'entreprise, avec le départ en juin de Philip Swinnen. Fondée en 2012 par Thibaut Dehem, qui avait été rapidement rejoint par Philip Swinnen, 87 seconds est passée en 2018 sous pavillon français, depuis qu'elle a été rachetée par la société française Datawords en 2018.

"Après 8 ans, on a tout vécu dans cette entreprise. On est passé par toutes les émotions de l'entrepreneur. On a connu des années de croissance exceptionnelles."
Philip Swinnen

Thibaut Dehem avait de son côté quitté l'entreprise en 2020 pour, entre autres, s'impliquer dans la relance du détaillant de mode Cameleon. Un an plus tard, c'est maintenant au tour du cofondateur Philip Swinnen de quitter le navire, après plus de 8 ans au sein de l'entreprise. "Après 8 ans, on a tout vécu dans cette entreprise. On est passé par toutes les émotions de l'entrepreneur. On a connu des années de croissance exceptionnelles, des moments extraordinaires pour un entrepreneur", raconte Philip Swinnen.

Jusqu'au rachat, les deux associés ont réalisé, avec leur équipe qui comptait 30 personnes à Bruxelles, plusieurs années consécutives de croissance à deux chiffres. Une croissance organique boostée par les ouvertures de bureaux dans plusieurs pays européens, dont la France, qui fut le laboratoire de l'expansion de l'entreprise. "En trois ans, le bureau de Paris avait dépassé celui de Bruxelles en revenus." Suivront l'Espagne, la Suisse et les Pays-Bas.

Une année compliquée avant une reprise en force

Au fil des années, le métier de l'agence a évolué. 87 seconds était connue, au départ, pour ses courtes vidéos explicatives et animées. Elle s'est ensuite ouverte à la vidéo, à la 3D et enfin aux grosses productions publicitaires.

La jeune pépite bruxelloise est passée du studio d'animation à la société créatrice de contenus vidéo au sens large.  Une expertise et une croissance qui a attiré plusieurs candidats pour prendre le contrôle de l'entreprise il y a trois ans. Les deux compères ont finalement accepté l'offre des Français du groupe Datawords en 2018, pour un montant qui n'a jamais été divulgué. "Pendant des années, tu crées de la valeur et le rachat, c'est l’aboutissement de tous les efforts fournis pendant cette aventure."

Une aventure qui se clôture par une année marquée par le covid, qui a été éprouvante pour l'entreprise, avec des licenciements et des décisions difficiles à prendre pour le management. "Il faut aussi apprendre à gérer un associé qui n'était pas là au départ."

Un duo à la tête de l'entité belge

Car depuis le rachat, Philip Swinnen était toujours aux manettes, mais accompagné du duo Dimitri Cleeren et Frederic De Decker. Ils sont désormais tous les deux en charge des équipes de Bruxelles et des activités sur le marché belge. Un nouveau duo de dirigeants qui espère vivre une meilleure année. Après un premier semestre, 87 seconds sent le vent de la reprise avec un chiffre d'affaires positif.

10
Millions d'euros
Après une chute de 25% en 2020, 87 seconds devrait retrouver son chiffre d'affaires de 2019, qui avoisinait les 10 millions d'euros.

L'année 2021 semble déjà plus prometteuse que la précédente. Après une chute de 25% en 2020, 87 seconds devrait retrouver son chiffre d'affaires de 2019, qui avoisinait les 10 millions d'euros.

L'entreprise peut aussi compter sur le soutien de sa maison-mère. Après le rachat par les Français de Datawords, 87 seconds et ses équipes ont fusionné avec celles de Digiprod, une société de production française qui faisait déjà partie du groupe Datawords. C'est d'ailleurs Jérôme Houdry, ex-Digiprod, qui est désormais le CEO de 87 seconds en Europe. Il a pour mission, avec notamment le duo belge, de continuer la belle aventure initiée par Thibaut Dehem et Philip Swinnen et d'amener l'entreprise à un niveau international.

Le résumé

  • Philip Swinnen quitte 87 seconds qu'il a cofondé avec Thibaut Dehem en 2012.
  • La pépite bruxelloise, rachetée en 2018 par les Français de Datawords, a un nouveau duo à sa tête.
  • Après une année 2020 compliquée, 87 seconds espère renouer avec ses années de croissance.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés