Publicité
Publicité

Les géants de la tech auraient gonflé leurs impôts déclarés de 96 milliards de dollars

Amazon, Facebook, Alphabet, Netflix, Apple et Microsoft ne font pas qu'alléger leur facture fiscale via des montages internationaux. Ils auraient également menti sur le montant des impôts qu'ils ont versé ces dix dernières années.