Les start-ups de Start it @ Kbc performent dans la vente

Lode Uytterschaut, CEO de Start it @KBC.

6 start-ups se sont réinventées pour ne pas subir la crise. Résultat: un chiffre d'affaires de 3.625.000 euros en 2020.

Lode Uytterschaut, le CEO de Start it @KBC est fier de ses start-ups. Ensemble, Crimibox, Ray&Jules, Zapfloor, DESelect, Give a Day et Freya Products ont engrangé un chiffre d'affaires de 3.625.000 euros en 2020 grâce à la vente de leurs services. Ces six entreprises ont ainsi réussi à maintenir ou à augmenter leurs ventes, malgré le Covid-19.

"Nous voulons tirer un coup de chapeau aux jeunes pousses qui ont poursuivi leur développement malgré la crise, qui ont revu leur modèle économique et qui ont fait preuve de résilience. Elles sont de véritables sources d'inspiration pour le monde des affaires", selon le patron du programme d’accélération pour start-up.

Ces 6 start-ups, 3 francophones et 3 néerlandophones, ont réussi à passer la crise avec brio, parfois au prix d’un changement de modèle économique. La start-up Ray&Jules est ainsi passée du B2B au B2C. Zapfloor a basculé d'un modèle de coworking à davantage de clients entreprises. Freya Products a quant à elle considérablement automatisé ses ventes. CrimiboxDESelect et Give a Day ont profité de cette année pour affiner et élargir leur stratégie de marketing numérique. Toutes sont dans le vert alors que le bout du tunnel approche, une belle performance.

Il faut dire que les ventes sont un élément primordial au sein du programme. "Toutes les start-ups du programme d'accélération de Start it @KBC suivent obligatoirement une formation commerciale approfondie. », confirme Lode Uytterschaut. Start-it @kbc accueillera sa nouvelle promotion de start-ups au printemps prochain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés