Mais où est Jack?

©AFP

Jack Ma, le célèbre fondateur d’Alibaba, ne s’est plus manifesté publiquement depuis deux mois. De quoi alimenter les rumeurs de disparition. Une possibilité écartée par un journaliste reconnu de CNBC. La discrétion de Ma n’est toutefois pas un hasard.

Aux dernières nouvelles, il ne portait pas de pull rayé rouge et blanc ni de lunettes rondes. L’entrepreneur Jack Ma est toutefois désormais aussi recherché que ce bon vieux Charlie. Il est vrai que depuis deux mois désormais, l’exubérant fondateur d’Alibaba se fait discret. Trop discret même pour certains observateurs qui s’inquiètent de l’absence de signe de vie du milliardaire chinois. L’interrogation s’est encore un peu plus précisée depuis son absence d’une émission de télévision africaine où il était invité en tant que juré pour récompenser des entrepreneurs du continent.

Le revers d'Ant Group

Il faut remonter au mois de novembre pour retrouver les dernières sorties publiques de Jack Ma. C’était à l’heure de lancer en bourse Ant Group, l’entreprise financière chinoise dont il est le principal actionnaire. L’entreprise avait prévu de s’envoler sur les Bourses de Shanghai et Hong Kong, via ce qui aurait dû être la plus grande IPO du monde, à plus de 34 milliards de dollars. Ce fut finalement un joli raté. Juste avant l’opération, Jack Ma fut convoqué par les autorités de régulation. La décision fut ensuite prise de suspendre l’IPO, la Bourse de Hong Kong expliquant notamment qu’Ant Group "risquait de ne pas parvenir à respecter les conditions de cotation ou les exigences en matière de divulgation d'informations". 

Bio express

1964 :Naissance à Hanghzou en Chine

1999 : Création d’Alibaba

2014 : Première entrée en bourse d’Alibaba sur le Nasdaq

Septembre 2019 : Jack Ma quitte la direction d’Alibaba

Depuis, plus un mot donc. Il y a là suffisamment d’éléments pour pousser certains médias à voir le gouvernement chinois derrière le mystérieux silence de Jack Ma. Le milliardaire avait effectivement été assez critique sur la manière dont fonctionne le secteur financier de son pays. Cette sortie fut probablement peu appréciée dans un pays qui n'est pas vraiment réputé pour faire des cadeaux à ceux qui critiquent son fonctionnement. Plusieurs disparitions temporaires d’hommes d’affaires sont d'ailleurs déjà survenues, dont celle du patron du Club Med en 2015. Dans la journée de mardi, David Faber, célèbre journaliste financier de la chaîne américaine CNBC, a sans doute déçu les fans d’histoires à suspense en assurant, sans citer ses sources, que Jack Ma n’avait pas disparu mais qu’il faisait profil bas et que "cela pourrait encore durer".

Candidat au biopic

Jack Ma n’a effectivement probablement pas que des amis du côté des autorités chinoises. Son style n’est pas vraiment dans les normes classiques de la haute sphère de l’empire du Milieu. Plutôt extravagant, le fondateur d’Alibaba a le parcours légitime pour revendiquer un joli biopic à Hollywood. Issu d’une famille modeste et sorti d’une éducation pas vraiment optimale, l’homme qui fut le plus riche de Chine à plusieurs reprises s’est construit un empire tout seul. À l’heure où le World Wide Web ne signifiait pas grand-chose pour la plupart des habitants de la planète, il a décidé de mettre en pause sa carrière de professeur d’anglais pour lancer un site de vente en ligne. Bingo. Aujourd’hui Alibaba est l’un des plus gros acteurs de la vente en ligne mondiale avec une valorisation l’été dernier estimée à plus de 700 milliards de dollars. C'est suffisant pour permettre au patron de faire un pas de côté. Depuis septembre 2019, Jack Ma a quitté le conseil d’administration de son groupe, choisissant l’option de la retraite en or massif à 55 ans.

La fosse des math

Jack Ma n’était pas vraiment un élève brillant. Il dut s’y prendre à trois fois pour obtenir l’équivalent de son diplôme secondaire. Le jeune homme avait particulièrement des difficultés en math.

Multientrepreneur

Alibaba n’est qu’une des nombreuses réussites de Jack Ma. L’entrepreneur a également créé Alipay, son moyen de paiement en ligne, ou encore Taobao, spécialisé dans la vente en ligne CtoC.

Roi de la fripe

Jack Ma est un excentrique et aime les mises en scène originales. L’homme est déjà apparu sur scène déguisé en Michael Jackson ou en rock star.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés