Publicité
Publicité

Metaverse, le futur de Facebook. Et le nôtre?

©facebook

Mark Zuckerberg veut proposer des univers virtuels accessibles grâce à des casques VR et des avatars. D’ici à 5 ans, Facebook devrait être une entreprise de metaverse. Décryptage.

Mark Zuckerberg s’exprime rarement dans la presse. Quand il le fait, tout est calculé. Pour annoncer sa vision du futur de Facebook et; par la même occasion, faire oublier ses déboires de l’époque Trump, il a choisi The Verge, un média américain spécialisé en nouvelles technologies. Pas par hasard évidemment, puisque sa vision futuriste de son entreprise est à la fois réaliste pour les initiées du secteur, mais proche de la science-fiction pour le commun des mortels.

Zuckerberg voit Facebook devenir une entreprise active dans le metaverse, un concept qui sent bon la science-fiction, et pour cause. Le concept de Metaverse n’est pas neuf, il a été imaginé en 1992 par Neal Stephenson, dans sa nouvelle de science-fiction "Snow Crash". On peut l'expliquer assez simplement par un cyberespace, parallèle à la réalité physique, où se retrouvent et interagissent des personnes sous forme d’avatars. On accède à cet espace grâce à un casque de réalité virtuelle. Cela tombe bien, Facebook peut compter sur Oculus, une entreprise spécialisée en la matière acquise pour 3 milliards de dollars en 2014.

Une immersion sociale virtuelle

Ce type d’univers a déjà en partie été créé par des communautés issues de jeux vidéos, notamment Fortnite. Les utilisateurs du jeu vidéo ont, par exemple, pu assister à des concerts au sein du jeu, dont celui de la superstar du rap Travis Scott il y a quelques mois, via leur avatar et se retrouver dans un espace commun. Les jeux Animal Crossing et Roblox ont également proposé le même type d’expériences, mais il s’agissait généralement d’univers temporaires et limités dans l'espace. Zuckerberg imagine des espaces permanents qui interagissent entre eux qu’il voit comme "le Graal des interactions sociales".

"Pour accomplir notre vision du metaverse, nous avons besoin de construire le tissu connectif entre les différents espaces numériques - afin de passer outre les limitations physiques et de pouvoir se déplacer entre eux avec la même facilité qu'entre les pièces de sa maison."
Mark Zuckerberg
Fondateur et CEO de Facebook

Concrètement, cela veut dire que les interactions virtuelles qui se font aujourd’hui par des post, des commentaires ou des chats sur les réseaux sociaux de l’entreprise de Mark Zuckerberg (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger), se feront par l’utilisation de casques de réalité virtuelle au sein d’espaces créés par Facebook dans ce cas-ci. Des espaces qui doivent encore voir le jour comme, et c’est le plus complexe, les connexions entre ces derniers: "Pour accomplir notre vision du metaverse, nous avons besoin de construire le tissu connectif entre [les différents, NDLR] espaces numériques - afin de passer outre les limitations physiques et de pouvoir se déplacer entre eux avec la même facilité qu'entre les pièces de sa maison", détaille le fondateur de Facebook.

3 milliards
de dollars
Facebook avait acheté Oculus pour 3 milliards de dollars en 2014.

La nouvelle ambition du géant californien dépendra de sa division de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée, "Facebook Reality Labs" (FRL), dirigée par Andrew Bosworth, responsable notamment des casques immersifs Oculus.

Voyager d'un univers à l'autre

L’objectif est de pouvoir voyager d’un espace à l’autre comme on le fait aujourd’hui d’une conversation WhatsApp à une autre ou d’un groupe Facebook à un autre. À terme, internet pourrait ressembler à une galaxie d’univers metaverse qui seront chacun créés et "animés" par différentes entreprises du style de Facebook. On y retrouvera nos amis, des contenus vidéos et sonores, des expériences à vivre en commun, le tout équipé de casques VR. La série d’Amazon Prime "Upload", qui imagine des mondes virtuels créés pour survivre après sa mort grâce au chargement de son propre avatar dans un univers virtuel, est un bon exemple du concept de metaverse dans un futur de plus en plus proche. Classée pour l’instant dans la catégorie science-fiction, cette série pourrait bientôt glisser vers la catégorie "histoires vraies".

Le résumé

  • Facebook a annoncé la création d'une équipe dédiée au "metaverse", c'est-à-dire un "méta-univers" où réel et virtuel se confondent.
  • Ce type d'univers existe déjà dans certains jeux vidéos.
  • Mark Zuckerberg veut faire de son entreprise le spécialiste de l'interaction sociale virtuelle.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés