Microsoft et Facebook dépassent les attentes

©REUTERS

Facebook a averti qu'il risquait des pénalités allant jusqu'à 5 milliards de dollars aux Etats-Unis en lien avec une enquête sur la protection des données personnelles.

Salve de résultats américains, ce mercredi, après la clôture des marchés new-yorkais.

Facebook notait ainsi une progression de ses revenus alors que la plateforme de réseau social fait face à un risque d'amende de 3 à 5 milliards de dollars pour non-respect de la vie privée dans l'usage de ses données.

Ses résultats trimestriels dépassent ainsi les prévisions des analystes, aidées par la croissance de l'activité d'Instagram et un boom des recettes publicitaires. Les revenus progressent de 26% à 15,08 milliards de dollars. Les analystes tablaient sur 14,98 milliards. Le bénéfice net recule à 2,43 milliards de dollars, soit 85 cents par action.

Notons encore une croissance du nombre d'utilisateurs actifs mensuels. Il a atteint 2,38 milliards, au-dessus du consensus IBES Refinitiv qui était à 2,37 milliards.

→ Même cas de figure pour Microsoft . Le géant technologique clôture le 3e trimestre de son exercice décalé sur un chiffre d'affaires et un bénéfice nettement supérieur aux attentes, porté par les ventes de son service de stockage dématérialisé Azure et par la hausse des abonnements à sa suite logicielle Office.

Le chiffre d'affaires s'élève de 14% à 30,6 milliards de dollars (prévisions: 29,84 milliards). Le résultat opérationnel chute, lui, de 25% à 10,3 milliards de dollars pour un bénéfice de 8,8 milliards de dollars, soit 1,15 dollar par action (+19% contre 7,42 milliards attendus).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect