Microsoft fait beaucoup mieux que prévu grâce au "cloud"

©Photo News

Les résultats du groupe informatique ont été tirés de nouveau par le "cloud" au quatrième trimestre.

Le groupe informatique Microsoft a une nouvelle fois vu ses résultats tirés par le "cloud" au quatrième trimestre de son exercice décalé et a fait beaucoup mieux que prévu par Wall Street. Pour le trimestre clos fin juin, le bénéfice net est ressorti à 13,2 milliards de dollars contre un peu moins de 9 milliards sur la même période de l'année précédente, selon un communiqué de Microsoft publié ce jeudi.

Le bénéfice par action ressort à 1,71 dollar, contre seulement 1,21 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires est également très supérieur aux attentes à 33,7 milliards de dollars là où les analystes attendaient un peu moins de 33 milliards. L'action du groupe gagnait plus de 1% lors des échanges électroniques suivant la clôture du marché.

Les résultats de Microsoft ont été une nouvelle fois tirés par les services aux entreprises et en particulier, l'offre de stockage dématérialisée du géant informatique, où il est en concurrence frontale avec Amazon entre autres.

Les résultats de Microsoft ont été une nouvelle fois tirés par les services aux entreprises et en particulier, l'offre de stockage dématérialisée du géant informatique, où il est en concurrence frontale avec Amazon entre autres. Le chiffre d'affaires du segment "intelligent cloud" a bondi de 19% à 11,4 milliards de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent, soit quasiment un tiers du chiffre d'affaires total.

Le chiffre d'affaires d'Azure - son offre vedette de services dématérialisés à destination des entreprises - a grimpé de 64% (68% si l'on ne tient pas compte des taux de change). La division "productivité et services aux entreprises", qui compte notamment les logiciels Office et le réseau social destiné aux professionnels, LinkedIn, a affiché un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars en hausse de 14%.

Le segment "more personal computing", qui comprend le logiciel Windows mais aussi ses ordinateurs Surface et les jeux vidéo, a engrangé un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de dollars en hausse de 4%. Sur l'ensemble de l'année, Microsoft a affiché un chiffre d'affaires de 125,8 milliards de dollars (+14%) pour un bénéfice net en progression de 13,7% à 39,2 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect