Microsoft veut investir un milliard dans l'IA

©AFP

Le géant américain annonce vouloir investir dans OpenAI, une start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle. De quoi permettre au groupe de s’installer un peu plus sur ce marché toujours plus prometteur.

Microsoft s’apprête à faire un nouveau pas très important dans le monde de l’intelligence artificielle. Le groupe américain vient d’annoncer son intention d’investir massivement dans OpenAI, une start-up de la Silicon Valley spécialisée dans le domaine. Le géant s’est ainsi dit prêt à dépenser pas moins d’un milliard de dollars dans la jeune pousse en pleine ascension. Un investissement qui aura notamment pour but de développer une plateforme cloud pour le géant américain et l’aider dans le développement de superordinateurs.

Fondée il y a désormais quatre ans, OpenAI est une start-up qui a pris l’habitude de susciter l’intérêt d’investisseurs prestigieux. Lancée avec un capital de départ d’un milliard de dollars, l’entreprise compte dans ses créateurs des noms comme Elon Musk et Peter Thiel, l’ancien acolyte du fondateur de Tesla et SpaceX lors de l’aventure Paypal, mais aussi Reid Hoffman, le cofondateur du réseau LinkedIn, et Sam Altman, l’actuel CEO d’OpenAI et ancien président de l’accélérateur pour start-ups Y Combinator.

Liquidé en cinq ans

L’investissement, bien que colossal, devrait assez rapidement être entièrement dépensé. C’est du moins l’avis de Greg Brockman, le cofondateur de la start-up. "C’est un investissement en cash qui dispose d’une structure classique. Nous prévoyons de le dépenser dans les cinq ans mais cela sera peut-être moins", a-t-il expliqué au site américain spécialisé TechCrunch.

75 milliards €
Selon un analyste, le marché de l’intelligence artificielle pourrait atteindre entre 75 et 100 milliards de dollars d’ici dix ans.

L’intelligence artificielle est devenue pour beaucoup d’entreprises technologiques le domaine d’avenir dans lequel il est judicieux d’investir. Selon les estimations de l’analyste Dave Ives, reprises dans le journal américain Wall Street Journal, les ventes sur ce marché pourraient bien atteindre dans la prochaine décennie entre 75 et 100 milliards de dollars.

Initialement créée sous une structure à but non lucratif, OpenAI a changé son fusil d’épaule au début de cette année pour prendre le statut d’entreprise.

Une opération que justifie la jeune société par le besoin de moyens supplémentaires pour assurer sa croissance et continuer à concurrencer les Google et Amazon. Les deux autres géants sont également largement intéressés par la question de l’intelligence artificielle.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect