Passage de témoins entre Français à la tête d'Agfa-Gevaert

Pascal Juery devient CEO d’Agfa. ©doc

Agfa-Gevaert dira au revoir à la fin du mois à son CEO français, Christian Reinaudo. Il va être remplacé par son compatriote Pascal Juery, qui vient de Solvay.

C’est une page de dix bonnes années qui se tourne chez Agfa . Christian Reinaudo, 65 ans, avait été embauché en 2008 pour diriger la division santé. Deux ans plus tard, il a succédé à Jo Cornu comme CEO de l’ensemble du groupe. Christian Reinaudo continuera à siéger comme membre du conseil d’administration d’Agfa. Il est aussi administrateur chez Biocartis et Domo Medical.

"Reinaudo est devenu CEO dans des circonstances difficiles, commente Klaus Röhrig, président du conseil d’administration. Après la crise de 2008-2009, il a réussi à stabiliser l’entreprise et à restaurer sa rentabilité. Il a déployé une stratégie de croissance pour toutes les activités qui commence à porter ses fruits. Le projet de cession des activités IT de la division soins de santé (finalisée au deuxième trimestre, NDLR) fournira à Agfa les ressources nécessaires (975 millions, NDLR) pour poursuivre sa croissance."

"Reinaudo est devenu CEO dans des circonstances difficiles. Après la crise de 2008-2009, il a réussi à stabiliser l’entreprise et à restaurer sa rentabilité."
Klaus Röhrig
Président du conseil d’administration

Selon Klaus Röhrig, son successeur, Pascal Juery, 54 ans, arrive à un moment décisif de la transformation du groupe. "Avec son expérience dans le management de Solvay, en pleine mutation, il pourra guider Agfa sur des marchés en mutation rapide."

Pascal Juery, chimiste de formation, a trente ans d’expérience dans le secteur de la chimie. Ce Parisien était ces dix dernières années membre du comité exécutif de Solvay. Auparavant, il a travaillé chez Rhodia, la société française que Solvay a reprise en 2011. Chez Solvay, il était candidat à la succession de Jean-Pierre Clamadieu. Il s’est finalement vu attribuer un rôle de conseil auprès de la nouvelle CEO Ilham Kadri.

Le défi de Juery sera de confirmer le retour de la croissance pour Agfa et ses activités principalement traditionnelles. Pour cela, il pourra puiser dans les 900 millions de la vente des activités IT de la division santé. Bien qu’une partie du montant ira aux fonds de pension et aux actionnaires…

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n