Peter Thiel, le roi des algorithmes enfin en bourse

©AFP

Le 29 septembre, Palantir Technologies fera ses débuts sur le NYSE. Cette société de gestion des données est le fruit du golden boy de la tech, Peter Thiel.

"Je suis Peter Thiel. Je crée des sociétés qui aident les gens qui créent de nouvelles choses, des réseaux sociaux aux fusées." C'est en ces termes que l'entrepreneur se présentait en 2016. Il prenait alors la parole au cours d'une convention pour soutenir le candidat présidentiel de l'époque, Donald Trump.

CV Express

  • Né le 11 octobre 1967 à Francfort.
  • Diplômé de l'université Stanford en  philosophie du xxe siècle.
  • Après avoir obtenu son "Juris doctor", il devient greffier.
  • Au lendemain de sa rencontre en 1998 avec Max Levchin, il crée PayPal qui sera fusionné deux ans plus tard avec X.com d'Elon Musk.
  • PayPal vendu, il fonde le hedge fund Clarium Capital Management.
  • En 2003, il crée Palantir Technologies.

Entrepreneur, il l'est sans conteste. À près de 53 ans, il a déjà à son actif la cofondation de PayPal, avec notamment un certain Elon Musk.
Investisseur de la première heure dans Facebook, il siège à son conseil d'administration. Il est également à la tête du  hedge fund Clarium Capital Management qui gère près de 3 milliards de dollars.

Important investisseur

Selon Forbes, la fortune de Peter Thiel est estimée à plus de 3 milliards de dollars. Il est à la tête d'une fondation privée qui a pour but de promouvoir la science, la technologie, et la réflexion dans le long terme. 
Il est un actif donateur aux associations LBGT American Foundation for Equal Right et GOProud.
Il investit aussi dans la culture: coproduction de film, rédaction d'ouvrage.
Enfin, libertarien invétéré, il soutient le Seasteading Institute qui envisage de créer des îles artificielles dans les eaux internationales; des îles uniquement régies par le principe libertarien.

Enfin, il est le fondateur de la société de big data Palantir Technologies qui fera la semaine prochaine ses premiers pas en bourse. Selon le document de l'autorité américaine des marchés, la SEC, la valorisation de la société atteint déjà avant sa cotation très attendue les 25 milliards de dollars.

Une licorne de plus en bourse

Palantir est l'une des plus vieilles licornes en activité. Depuis des années, elle travaille à son introduction en bourse. Le début de cette année avait été fixé, mais la crise sanitaire du coronavirus a bouleversé les plans. Aujourd'hui, à l'instar de Snowflake, la société de Peter Thiel veut profiter de la fenêtre de tir favorable à Wall Street .

Conseiller de Donald Trump

Soutenant Donald Trump lors de la présidentielle de 2016, Peter Thiel est devenu membre du comité de transition à la présidence. Une position qui l'a propulsé comme proche conseiller du président américain. Il est d'ailleurs l'un des rares acteurs de la high-tech à soutenir la candidature de l'actuel locataire de la Maison-Blanche.

Un peu de Paypal dans Palantir

Sa spécialisation? Les algorithmes. La société a ainsi joint à son dossier d'IPO un tableau complet de ses prévisions financières pour les futures années.

Ses algorithmes, il les met aussi à disposition des systèmes de renseignements: NSA, CIA, FBI, l'armée, ou encore plusieurs services de police. La sécurité intérieure française a aussi fait appel à ses services, comme les secteurs de la finance, de la santé, de la consommation à travers le monde.

Peter Thiel, ce natif de Francfort émigré aux États-Unis alors qu'il n'avait qu'un an, a mis trois ans pour créer Palantir. Pour son logiciel, il s'est appuyé sur la technologie développée chez PayPal afin de détecter les éventuelles fraudes. L'intelligence artificielle a fait le reste.

Peter Thiel, l'eternel

Le rêve de Peter Thiel? Vivre mille ans. En 2016, il se lançait ainsi dans le projet fou de rendre l'homme immortel. la rumeur circule aussi qu'il effectuait des transfusions de sang de jeunes adolescents pour pouvoir rester éternellement jeune. Une lubie qui semble avoir touché le monde de la technologie puisqu'elle occupe aussi Larry Page (Google), Larry Ellison (Oracle), Elon Musk (Tesla, Space X), Mark Zuckerberg (Facebook) et Paul Allen (Microsoft)... décédé à 65 ans.

Un coup du hasard

La vie de ce golden boy a basculé dans la technologie un peu hasard. Sa rencontre avec le génie de l'informatique et autre cofondateur de PayPal, Max Levchin, est due à une panne de la climatisation dans la chambre de ce dernier à Standford.

En quête de fraîcheur, il se rend à une conférence donnée par Thiel, l'ancien étudiant en philosophie. Très vite, le dialogue s'installe. Levchin lui explique qu'il vient de lancer sa société. "Ça tombe bien, j’investis", lui réplique Thiel.

Levchin travaille alors sur un système facilitant et sécurisant les paiements en ligne sans passer par les banques. Peter Thiel ambitionne, lui, d'être un acteur de la folie pour web qui s'est emparée de San Francisco.  Leurs chemins étaient faits pour se croiser.
L'aventure PayPal révélera une génération entière d’entrepreneurs: Tesla, Youtube, LinkedIn, Yelp...

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés