analyse

Pour quelques dollars de plus, Amazon rejoindra Apple au sommet

©REUTERS

L’heure approche à grands pas: ils seront bientôt deux à valoir 1.000 milliards de dollars en Bourse. C’est qu’Amazon, autre grand favori des analystes, impressionne pour sa rentabilité.

Apple ne sera plus seule pour longtemps au sommet de l’Olympe. Le géant de l’e-commerce Amazon est en passe de devenir la seconde société cotée à valoir 1.000 milliards de dollars. Sa capitalisation boursière a atteint 975 milliards mercredi soir, sous l’impulsion d’un rapport dithyrambique de la banque américaine Morgan Stanley. "Le chiffre d’affaires en forte croissance et à forte marge d’Amazon, en particulier dans la publicité, le cloud et les abonnements, devrait lui permettre de continuer à investir tout en générant des revenus plus élevés", y souligne l’analyste Brian Nowak. Preuve de son enthousiasme, son objectif de cours a bondi de 35%, passant de 1.850 à 2.500 dollars. Ce qui représente une capitalisation boursière de 1.200 milliards de dollars et en fait l’avis le plus optimiste à Wall Street. Selon les données compilées par Bloomberg, l’objectif de cours moyen se situe à 2.142,57 dollars.

L’analyste de Morgan Stanley signale également que l’entreprise de Jeff Bezos a dépassé ses prévisions d’Ebit ces trois derniers trimestres et affirme que les révisions à la hausse du consensus devraient être motivées par des sources de revenus plus lucratives. Il est bon de rappeler que fin juillet, Amazon a annoncé avoir multiplié par douze son dernier bénéfice trimestriel, qui a atteint un montant record de 2,53 milliards de dollars (2,17 milliards d'euros). Ce qui était deux fois plus important que les attentes du marché. Et ses perspectives sont également supérieures aux estimations du consensus. "Malgré sa taille énorme et sa croissance déjà forte ces derniers temps, Amazon n'a pas eu de difficultés pour publier de nouveaux bons chiffres. Amazon innove et essaie de nouvelles choses comme aucun autre distributeur ne le fait (...) Cette créativité obstinée est la raison principale pour laquelle il a toujours plusieurs longueurs d'avance sur le marché et qu'il est capable de connaître une croissance aussi forte", avait réagi à l’époque Neil Saunders, analyste chez GlobalDat.

"Amazon innove et essaie de nouvelles choses comme aucun autre distributeur ne le fait (...) Cette créativité obstinée est la raison principale pour laquelle il a toujours plusieurs longueurs d'avance sur le marché et qu'il est capable de connaître une croissance aussi forte."
Neil Saunders
analyste chez GlobalDat

Car après s’être attaqué à la distribution physique avec le rachat de Whole Foods en juin 2017, et dont il a annoncé mercredi une nouvelle extension de son offre, Amazon envisage de se diversifier dans d’autres secteurs comme le cinéma ou les assurances.

Des ennemis politiques

La croissance exponentielle d’Amazon et son hégémonie ne plait cependant pas à tout le monde. L’un d’entre eux est particulièrement virulent, le président des États-Unis. Donald Trump considère le groupe comme un monopole, le soupçonnant entre autres d’être la cause de nombreuses faillites dans son pays. Ses menaces de taxes supplémentaires sur le réseau social Twitter ont déjà coûté à Amazon plusieurs dizaines milliards de dollars en termes de capitalisation boursière. Est-ce que cela lui a fait perdre la course contre Apple aux 1.000 milliards de dollars? Nul ne le sait.

Amazon s’est par ailleurs fait un nouvel ennemi politique en début de semaine: Bernie Sanders qui avait participé aux élections présidentielles de 2016. Le sénateur a menacé de présenter un projet de loi exigeant que les grands employeurs, tels qu’Amazon, paient un "salaire minimum vital" ou soient assujettis à une taxe.

Cela n’a pas empêché l’action de franchir pour la première fois de son histoire le seuil symbolique de 2.000 dollars ce jeudi. Mais elle doit dépasser la barre 2.050,27 dollars pour prétendre à une place à l’Olympe, aux côtés d’Apple.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content