Publicité
Publicité
tribune

Quand même l’ONU s'inquiète des dangers de l'intelligence artificielle...

L'ONU veut "instaurer de toute urgence un moratoire sur la vente et l’utilisation des systèmes d’intelligence artificielle qui représentent un risque grave d’atteinte aux droits de l’homme, jusqu’à ce que des garanties adéquates soient mises en place".