analyse

Quelle sera la prochaine licorne belge après Collibra?

En levant 100 millions de dollars, la scale-up belge Collibra a atteint une valorisation dépassant le milliard de dollars, dix ans seulement après sa création. ©Mediafin

Quelles jeunes entreprises "made in Belgium" pourraient suivre Collibra et se voir valorisées un jour un milliard de dollars?

Quelle pourrait être la prochaine licorne, après Collibra?

"Si Collibra s’était cantonnée au marché belge, elle n’aurait pas pu toucher beaucoup de monde…"
Frederik Tibau
Contents manager de Startups.be

Pour Frederik Tibau, le directeur contenu de Startups.be, un "one-stop-shop" pour jeunes pousses de la technologie, la réponse est limpide: Showpad. Cette scale-up née à Gand et spécialisée dans les applications de ventes a rapidement exporté son concept aux Etats-Unis, comme Collibra. Après avoir mis le pied à San Francisco, en Californie, elle s’est réorientée vers Chicago, Illinois. "Si Collibra s’était cantonnée au marché belge, souligne Frederik Tibau, elle n’aurait pas pu toucher beaucoup de monde avec son application."


Même topo pour Showpad, qui a eu l’intelligence de s’exporter très rapidement sur un marché "domestique" infiniment plus vaste. Parmi les entreprises belges non cotées, Showpad a réalisé l’an dernier la deuxième plus grande levée de fonds dans le secteur de la technologie avec 35 millions d’euros, derrière… Collibra (48 millions).

Iteos engrange

75
millions
C’est la biotech wallonne Iteos Therapeutics qui a signé la plus grosse récolte en 2018 avec 75 millions de dollars.

Selon ce même classement, c’est la biotech wallonne Iteos Therapeutics qui a signé la plus grosse récolte en 2018 avec 75 millions de dollars. Cette société active dans l’immunothérapie (traitement contre les cellules cancéreuses) est citée comme potentielle candidate au titre de licorne par Chris Buyse, le directeur général de Fund+, le fonds d’investissement dédié aux entreprises innovantes dans les sciences de la vie. Elle a notamment développé une molécule et un anticorps aptes à stimuler la capacité du système immunitaire à s’attaquer aux cellules cancéreuses, les rendant ainsi plus vulnérables aux traitements. "Iteos a encore beaucoup de chemin à faire, commente Chris Buyse. Elle est encore en phase I, mais c’est une belle entreprise, qui a levé quelque 120 millions d’euros depuis ses débuts."

Celyad et Ogeda candidates licornes

Dans le secteur de la biotechnologie, Chris Buyse cite aussi Celyad et Ogeda comme candidates au milliard de dollars de valorisation. Celyad est toutefois cotée en Bourse, ce qui la range dans une autre catégorie que les scale-up purement privées, tandis qu’Ogeda a été rachetée, pour rappel, par le groupe japonais Astellas pour 800 millions d’euros.

Derrière le trio composé de Collibra, Showpad et Iteos, il est difficile de discerner d’autres licornes en puissance, tant l’écart est grand entre le milliard et les valorisations habituelles. On relèvera néanmoins que ces trois sociétés ont fait partie l’an dernier du top 5 des plus grosses levées de fonds privées belges. Il semble dès lors intéressant de citer dans ce cadre les deux autres jeunes entreprises ayant intégré ce club: il s’agit de Camel-IDS et Miracor, deux autres biotech. Mais, comme le souligne aussi Chris Buyse, "dans la biotechnologie, tout est très binaire". Autrement dit: ça passe ou ça casse. Par comparaison, parier sur les technologiques axées "données" ou "applications" paraît moins risqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect