Real Impact Analytics lève 12 millions d'euros

Loïc Jacobs et Sébastien Deletaille ©RIA

Le champion bruxellois du big data veut accélérer son expansion, notamment en Asie, et disposer de ressources suffisantes pour entrer dans la cour des grands.

Real Impact Analytics (RIA), la start-up bruxelloise innovante d’analyse de données télécoms, a levé 12 millions d’euros auprès de plusieurs fonds de capital-risque: Fortino Capital et Endeit Capital, ainsi que Gimv, par le biais de son fonds Gimv Arkiv Tech Fund II. Ce premier tour externe permettra à la société de déployer les ressources nécessaires pour concurrencer les gros acteurs du secteur comme SAS et IBM.

Lancée en 2009, par Sébastien Deletaille, un trentenaire ayant fait ses gammes chez McKinsey, et Loïc Jacobs van Merlen, un ex-consultant de Roland Berger, la société connaît une forte croissance grâce à sa suite d’applications qui exploitent la valeur des données télécoms, de la création d'outils marketing jusqu'au développement de modèles de propagation des maladies infectieuses. Depuis son lancement, elle a plus que doublé ses revenus et la taille de ses effectifs (qui dépassent désormais 120 personnes) chaque année en moyenne.

Basée à Bruxelles, l’entreprise a ouvert des bureaux régionaux au Brésil, au Luxembourg, en Malaisie et en Afrique du Sud. Les capitaux levés vont principalement servir à son expansion géographique et au renforcement de son offre. "Nous allons élargir notre catalogue d'applications dans les télécoms, étendre les fonctionnalités des applications existantes et financer notre croissance et notre expansion géographique, principalement en Asie", explique Sébastien Leempoel, Chief Marketing Officer de RIA.

Au-delà des télécoms

A moyen terme, Real Impact Analytics souhaite étendre ses activités à d'autres industries, mais de manière très sélective. "Nous avons déjà quelques applications et clients (Johnson & Johnson par exemple) en consumer goods", explique notamment Sébastien Leempoel.

Real Impact Analytics s’est donné pour mission d’intégrer le big data dans le travail quotidien des équipes. "Nous refusons que le big data ne bénéficie qu’à quelques experts privilégiés. Nous avons réalisé ce qu’aucune autre entreprise n’a réussi jusqu’ici — le développement d’applications big data et leur intégration dans le travail quotidien des principaux opérateurs télécoms. Avec l’aide de ces investisseurs, imaginez jusqu’où nous pourrons aller pour accomplir notre mission", conclut Sébastien Deletaille, cofondateur et CEO de Real Impact Analytics.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés