Apple grimpe à Wall Street après un premier trimestre record

©REUTERS

Apple affiche des résultats bien meilleurs que prévu sur les trois premiers mois de son exercice. Une hausse des ventes de l'iPhone, la première depuis un an, et une forte augmentation de la demande pour ses accessoires, comme les écouteurs sans fil AirPods, ont été les moteurs du premier trimestre record d'Apple.

Apple a affiché une forme olympique au premier trimestre de son exercice 2020 avec un chiffre d'affaires et un bénéfice record grâce aux ventes d'iPhone mais aussi de ses accessoires connectés comme les écouteurs Airpod et l'Apple Watch. Le premier trimestre d'Apple recouvre la période des fêtes dans le monde occidental propices aux achats de la marque à la pomme.

Tim Cook, le patron exulte dans le communiqué: "Nous sommes ravis de publier le chiffre d'affaires trimestriel le plus élevé de l'histoire d'Apple, grâce à une demande forte pour notre iPhone 11 et iPhone 11 pro, et un record historique pour les Services et les Wearables (les accessoires connectés portables comme l'Apple Watch où les écouteurs Bluetooth Airpod, ndlr). De fait, les clients ont dépensé sans compter", a expliqué Tim Cook.

8%
.
Le chiffre d'affaires réalisé grâce aux ventes de l'iPhone a augmenté de 8% à presque 56 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 9% par rapport à la même période de l'exercice précédent à 91,8 milliards. Les analystes en attendaient 88,5 milliards, selon les estimations de Factset. Le bénéfice net est lui ressorti à 22,2 milliards de dollars soit près de 300 millions de dollars de plus que lors des trois premiers mois de l'exercice 2019. "Un record historique", là encore, s'est réjoui Luca Maestri, le directeur financier de l'entreprise. En terme de bénéfice par action, les investisseurs ont aussi été surpris à 4,99 dollars par titre contre 4,55 attendus.

Le chiffre d'affaires réalisé grâce aux ventes de l'iPhone a augmenté de 8% à presque 56 milliards de dollars. En particulier, le dernier modèle en date qui est aussi le plus cher. Les services (comme App Store ou encore Apple Music) et les "wearables" ont engrangé un chiffre d'affaires respectif de 10 milliards (contre 7,3 un an plus tôt) et 12,7 milliards de dollars (+17%). Quant au petit dernier Apple TV+, le service de streaming video lancé en novembre, Tim Cook s'est félicité "d'un départ en fanfare".

Le titre a grimpé de 2,09% à Wall Street ce mercredi.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés