ScaleFund II va investir 10 millions dans les scale-ups belges

L'un des premiers investissements de ScaleFund II est la start-up Kaspard, qui a développé un système de prévention des chutes en milieu hospitalier. ©Hans Lucas via AFP

Le fonds créé par BeAngels veut financer dix jeunes pousses belges dans les trois prochaines années. Deux start-ups ont déjà obtenu 500.000 euros chacune.

2 millions d’euros sont venus s’ajouter aux 8 millions déjà récoltés par ScaleFund pour clôturer son fonds ScaleFund II, dédié aux entreprises à forte croissance.

Grand frère du fonds ScaleFund I, il doit venir combler un manque dans le financement des scale-ups en Belgique. Ce manque se situe, selon BeAngels, entre la phase de financement par des business angels et la serie A, qui correspond généralement au deuxième tour de table et qui vise à trouver des fonds pour faire grandir rapidement un modèle éprouvé et à atteindre la rentabilité.

"Il était difficile de lever des fonds au lancement de sa start-up il y a quelques années."
Alexandre Dutoit
Investment Partner chez ScaleFund

"On constate depuis quelques années un déplacement de l'equity gap dans la chaine de financement. Là où il était difficile de lever des fonds au lancement de sa start-up il y a quelques années, la démocratisation du rôle des business angels couplée aux incitants fiscaux a repoussé cet equity gap au niveau des scale-ups de 2 à 3 ans d'existence", explique Alexandre Dutoit, investment partner chez ScaleFund. "D'autre part, les fonds de venture capital traditionnels se sont également déplacés vers des stades de maturité plus avancés dans la chaîne de financement, afin de pouvoir injecter les montants de plus en plus importants levés auprès de leurs actionnaires. Le marché a donc besoin d'un acteur structurant faisant le lien entre le seed et la série A." 10 millions ne suffiront évidemment pas à répondre à tous les besoins du marché, mais une dizaine d’entreprises devraient pouvoir bénéficier d'un financement dans les prochains mois.

Deux premiers investissements

Le fonds a déjà réalisé ses deux premiers investissements malgré l’année incertaine qui vient de s’écouler. Il s’agit de la société Kaspard, spécialisée dans la détection de chutes de personnes âgées, et de PassBolt, un gestionnaire de mots de passe dédié à la collaboration au sein des équipes IT. "Si ces deux sociétés ont su correctement tirer leur épingle du jeu pendant la crise, nous sommes convaincus que l'après Covid sera encore plus prometteur pour ces scale-ups dont la crise sanitaire a mis en exergue la qualité et la nécessité de leur produit", estime Gauthier van der Elst, investment partner de ScaleFund II.

La start-up Kaspard a obtenu 500.000 euros pour déployer à grande échelle la nouvelle version de son dispositif. Le cœur de l'activité de cette jeune pousse aura été fortement mis en lumière par la récente crise sanitaire. Les solutions développées par l'entreprise visant à détecter les chutes de personnes âgées auront été très utiles pour le personnel soignant des hôpitaux et maisons de repos, fortement accaparé par la gestion quotidienne de la pandémie dans ces établissements. Quant à la société PassBolt, active dans la cyber sécurité, elle a connu une forte croissance en 2020 avec l'explosion du télétravail et les besoins croissants en sécurité informatique de base.

Le fonds devrait encore réaliser 8 investissements endéans les trois prochaines années. Il investira dans des entreprises belges, avec des tickets d’environ 500.000 euros pour le premier investissement et la possibilité de monter jusqu’au million  ensuite.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés