Spencer élue start-up de l'année au Tech Startup Day

©Spencer

Après Microsoft, Deme, Proximus et Telenet, le majordome numérique belge des employés a séduit le public et le jury du Tech Startup Day.

Lancée il y a tout juste 15 mois, la start-up Spencer et son application homonyme ont récemment séduit Microsoft, qui a accepté une intégration avec son logiciel Office 365. Elle a également convaincu le public et le jury du Tech Startup Day, qui l’a élue Startup de l’année ce jeudi. Mais qu’est-ce qui fait son charme?

Simple et efficace: Spencer centralise et synchronise toutes les applications utilisées en entreprise sur une seule interface numérique. Via l’application, chaque employé peut, par exemple, réserver une salle de réunion ou une place de parking, demander un congé… L’objectif est donc de favoriser le confort de travail et la productivité dans les entreprises.

De beaux clients

L’architecte de Spencer, c’est November Five, une agence numérique anversoise qui compte parmi ses clients Coca-Cola, AB InBev, le New York Times ou Spotify. Spencer, qui vise des entreprises de plus de 500 personnes, compte parmi ses premiers clients Proximus et Deme. Il y a un peu moins d’un an, Telenet est également monté au capital de la start-up.

Jusqu’à présent, Spencer a une longueur d’avance sur la concurrence en Europe. Mais aux Etats-Unis, plusieurs applications similaires existent déjà: Sitrion One, Sapho, WorkSimple et PowWow Mobile. Son modèle économique est basé sur le principe du "pay per use", cela signifie que seule l’utilisation active par client est facturée.

Twikit, scale-up de l’année

Plusieurs start-ups en lice dans différentes catégories ont également reçu un prix ce jeudi soir. Le spécialiste de l’impression 3D Twikit a été élu scale-up de l’année. La société participe au programme de coaching de trois mois du Flanders New York Accelerator (FNYA). Elle a levé un total de 2,5 millions d’euros de capitaux externes jusqu’à présent.

L’assistant personnel en ligne Find.me a reçu le prix d’Innovation disruptive de l’année et Becycled, un marketplace pour les vélos neufs et d’occasion développé par un jeune étudiant, Sam Vynckier, a reçu celui de Startup étudiante de l’année. Enfin, la start-up liégeoise Smartnodes a obtenu le tout premier Tech for Good Award, décerné par BNP Paribas Fortis. Ce prix récompense les start-ups et les scale-ups qui travaillent dans les domaines liés au changement climatique, à la perte de la biodiversité, à la déforestation et à la pollution.

"Au total, 2.343 personnes ont voté, c’est un record", a commenté Frederik Tibau, directeur du contenu chez Startups.be. "Il est clair que les Tech Startup Day Awards sont devenus un élément important du calendrier tech, quelques-unes des start-ups nominées ont mis en place toute une campagne publicitaire en ligne. D’une certaine manière, cela est logique, car les gagnants des dernières années affirment que le prix leur a permis d’augmenter leur crédibilité auprès de leurs clients et de leurs investisseurs."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés