Publicité

Tesla pourrait construire une usine en Russie, dixit Elon Musk

"Je pense que nous sommes proches d'établir une présence de Tesla en Russie, et je pense que ce serait formidable", a déclaré Elon Musk ce vendredi. ©REUTERS

Lors d’un événement en Russie, Elon Musk a fait l'éloge de l'histoire spatiale du pays. Il a également évoqué la possibilité d'y construire une usine Tesla.

En tout, Elon Musk aura répondu aux questions des étudiants pendant environ 45 minutes. Pendant cette séance de questions-réponses, le CEO de Tesla aura parcouru une multitude de sujets, tels que l’intelligence artificielle ou encore le futur de la conscience humaine. Des thèmes chers aux fans de l’excentrique milliardaire, rassemblés, ce vendredi à Moscou, pour cet événement, sous l'invitation de Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin.

"Je pense que nous sommes proches d'établir une présence de Tesla en Russie, et je pense que ce serait formidable", a notamment indiqué Musk, qui s'exprimait via un lien vidéo. "Au fil du temps, nous chercherons à avoir des usines dans d'autres parties du monde, potentiellement en Russie à un moment donné."

Musk s'exprime devant des étudiants à Moscou

Surprise

La Russie serait un choix surprenant pour Tesla. L'année dernière, moins de 5.300 véhicules électriques d'occasion et 700 véhicules neufs ont été achetés dans le pays, selon le cabinet d'études Autostat.

>0,2
Pour cent
La part des voitures électriques en Russie est inférieure à 0,2%, selon Evgeny Tyrtov, un analyste de Vygon Consulting.

La Russie, un pays qui produit énormément de pétrole, commence, en effet, tout juste à développer des infrastructures pour les voitures à batterie.

La part des voitures particulières électriques en Russie est inférieure à 0,2%, a expliqué Evgeny Tyrtov, un analyste de Vygon Consulting, à Bloomberg. Les commentaires de Musk ne sont, cependant, pas la première indication que Tesla voit un certain potentiel sur le marché.

Plus de dialogue

S’éloignant quelque peu de ses sujets de prédilections, le patron de Tesla a également appelé à plus de dialogue entre Moscou et Washington. La conférence marquait, notamment, les premiers efforts de la Russie afin de raviver la "Knowledge Society", ou "la société de la connaissance" en français, une organisation éducative de l'ère soviétique.

"Il y a beaucoup de talent, d'énergie et de Russie", a souligné Elon Musk. "Espérons que cette énergie se poursuive à l'avenir, et je voudrais juste encourager fortement les gens à s'efforcer de rendre l'avenir meilleur que le passé et à être optimiste pour l'avenir."

Pour Elon Musk, la prochaine "étape logique" est une base permanente sur la Lune avant, in fine, la construction d’une ville sur Mars.

Ville sur Mars

Rappelons qu'Elon Musk dirige également SpaceX, une société d'astronautique privée, qui aura permis de mettre fin à la dépendance des États-Unis vis-à-vis de la Russie pour les vols habités dans l’espace. Depuis l’arrêt du programme des navettes spatiales en 2011, les États-Unis ne disposaient, en effet, plus de leur propre moyen d’accès à l’espace, et donc à la Station spatiale internationale (ISS), pour leurs astronautes.

Elon Musk a, toutefois, profité de la conférence pour évoquer la nécessité d’aller au-delà des stations spatiales. Selon lui, la prochaine  "étape logique" est une base permanente sur la lune avant, in fine, la construction d’une ville sur Mars.

Vers le tout électrique… Ou presque

Pour se rendre sur la lune, SpaceX utilisera, bien évidemment, une fusée. Néanmoins, celle-ci ne sera probablement pas électrique, précise Musk. En effet, pour le patron de SpaceX et Tesla, l’ensemble des transports seront, à l’avenir, électriques, à l'exception notable des fusées.

Elon Musk a participé à la conférence trois mois après avoir invité le président russe Vladimir Poutine à le rejoindre sur l'application de réseautage social Clubhouse.

Peskov a ainsi précisé aux journalistes qu'il espérait toujours que Poutine et Musk se parlent. Il n'y aurait toutefois pas de préparatifs en cours pour le moment, rapporte l'agence de presse russe Tass.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés