start-ups

Trois start-ups bruxelloises se partagent 1,5 million d'euros

©SISKA VANDECASTEELE

Digita, Veoware Space et CitizenLab ont été sélectionnés lors des Innovative starters awards d’Innoviris. Chacune des trois start-ups bruxelloises recevra un subside de 500.000 euros. Maxime samain

Il y a neuf ans, Innoviris, l’Institut bruxellois de recherche et d’innovation, organisait le premier appel à projets pour le Innovative starters awards. Depuis lors, 21 lauréats ont été mis en lumière, dont Collibra (la première licorne belge), Woorank, NVISO, The Biotech quality group et Urbantz.

Cette année ce sont trois nouveaux lauréats qui repartent avec un chèque de 500.000 euros chacun. Sélectionnées parmi 18 dossiers de candidatures, les start-ups correspondent aux nouvelles ambitions durables de la Région en matière d’innovation.

"Mon ambition est de pérenniser cet instrument et d’en faire un levier de plus pour stimuler la transition économique vers des modèles de production décarbonés. En le couplant à une offre d’accompagnement large, je compte mettre à disposition des entrepreneuses et entrepreneurs bruxellois les moyens leur permettant de participer à la création d’emplois non-délocalisables et au développement d’une offre de biens et de services locaux et de qualité", explique Barbara Trachte, secrétaire d’État bruxelloise à la Transition économique et à la Recherche scientifique.

Trois futurs champions numériques?

L’une des trois start-up est une habituée des récompenses. CitizenLab est une entreprise bien connue dans l’écosystème bruxellois. La start-up a développé une plateforme qui aide les gouvernements et les villes à mieux communiquer avec les citoyens et à renforcer le lien social au sein des communautés géographiques.

Nous allons investir dans le traitement automatique du langage, une branche de l’intelligence artificielle.
Wietse Van Ransbeeck
CEO de CitizenLab

L’application recueille les avis et les suggestions des citoyens pour les transmettre aux politiques. "Le traitement de centaines, parfois même de milliers de contributions des citoyens prend beaucoup de temps. Grâce au Innovative starters awards, CitizenLab va investir dans le traitement automatique du langage, une branche de l’intelligence artificielle qui se concentre sur l’analyse de textes. Cette innovation permettra d’accroître considérablement l’efficacité de la démocratie numérique, de sorte que les décideurs politiques disposeront des résultats des consultations en temps réel pour prendre des décisions plus éclairées", se réjouit Wietse Van Ransbeeck, CEO de CitizenLab.

De son côté, Digita travaille sur une technologie en vue de donner lieu à un réseau mondial de données personnelles. Dans un tel réseau de données, chacun pourrait avoir accès à un coffre-fort virtuel avec une vue d’ensemble de toutes leurs données. Et enfin, Veoware Space a conçu, construit et commercialisé une technologie spatiale avancée qui rend les satellites d’observation de la Terre 30 fois plus efficaces dans leur mission de collecte quotidienne d’images de notre planète.

Les trois start-up vont utiliser ces fonds pour mettre en place leur "plan stratégique d’innovation". L’espoir est de voir l’un des trois lauréats devenir un fleuron technologique "made in Brussels".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés