TrustUp, le Tripadvisor de la construction, s'attaque au marché flamand

L'équipe dirigeante de TrustUp lorgne la Flandre quatre ans après la création de la start-up liégeoise par Sébastien Remacle (à gauche).

Trouver un professionnel de confiance pour réaliser ses travaux n'est pas toujours simple. Une start-up liégeoise veut résoudre le problème avec sa plateforme de professionnels vérifiés et fiables.

Plus de 3.000 Belges se pressent tous les jours sur la plateforme TrustUp pour tenter de trouver un professionnel de la construction pour réaliser leurs travaux. Lancée en 2017 par Sébastien Remacle, la jeune pousse TrustUp installée à Liège a parcouru du chemin en quatre ans. Après une année record inattendue, la start-up belge spécialisée dans la mise en relation entre entrepreneurs du bâtiment et particuliers, se tourne vers le nord du pays avec l’ambition de devenir leader du marché.

En 2020, 30.000 demandes de particuliers ont été enregistrées sur le site de la jeune pousse. Du côté des professionnels du bâtiment, TrustUp.be vient de passer la barre symbolique des 1.000 clients payants. Ces clients sont éligibles pour les demandes de devis qui les concernent et ont accès à une suite d’outils numériques pour leur faciliter la vie. "On a profité de l’année covid pour développer des outils pour les pros. La gestion administrative par exemple est un gros problème dans le secteur, on leur permet d’automatiser un maximum car ils n’ont pas le temps." Un argument supplémentaire pour attirer des clients.

"On avait prévu un business plan alarmiste au début du covid, mais on l'a mis à la poubelle après un mois."
Sébastien Remacle
CEO et fondateur de TrustUp

Les professionnels passés au crible

TrustUp a intérêt à choyer les professionnels car ce sont bien eux qui paient, pas les particuliers. Pour ces derniers, tout est gratuit et le mot d’ordre est la transparence. "Nous sommes l’équivalent d’un TripAdvisor de la construction. Le particulier voit tout, la situation financière de l’entreprise, les gérants, ses réalisations. On vérifie tout avant d’accepter une entreprise sur le site", et selon Sébastien Remacle, c’est là que son entreprise fait la différence avec ses concurrents comme Tafsquare, une start-up basée à Charleroi qui propose le même type de solution. "L’année dernière, nous avons refusé plus de 150 entreprises sur la plateforme. C’est du revenu en moins pour nous, mais c’est une garantie pour nos utilisateurs. Nos concurrents ne sont pas aussi regardants."

"Nous pourrions être rentables en réduisant notre force commerciale. Mais ce n’est pas l’objectif, nous voulons encore investir pour grandir."
Sébastien Remacle

TrustUp n’est pas seul sur ce marché car il y avait clairement un besoin au niveau des particuliers. "Plus d’un Belge sur deux admet même avoir des craintes à se lancer dans un projet de rénovation car il ne sait pas à qui faire confiance", explique le CEO de TrustUp.

5.000 clients pour être leader du marché

Avec 1.000 clients professionnels, sa platefrome a passé un cap mais est encore loin du statut de leader du marché qui se situerait aux alentours de 5.000 clients professionnels. Pour y arriver, direction le Nord et la Flandre. Après avoir consolidé ses parts de marché et ses services en Wallonie et à Bruxelles, TrustUp a décidé de s’attaquer au marché flamand, ce dernier étant "plus grand et plus digitalisé que le marché francophone", selon Sébastien Remacle. C'est un gros défi pour la start-up liégeoise qui ouvre pour l’occasion un bureau à Louvain et recrute en conséquence.

128%
de croissance
TrustUp affiche une croissance de 128% de son chiffre d'affaires en 2020.

Un défi et un choix, car la start-up pourrait déjà être rentable sur sa zone d’activité actuelle. "Oui, c’est vrai. Nous pourrions être rentables en réduisant notre force commerciale. Mais ce n’est pas l’objectif, nous voulons encore investir pour grandir."

La start-up est en pleine confiance après une année 2020 qu'elle a cloturée avec une croissance affichée de 128% de son chiffre d'affaires. Pourtant, le fondateur de TrustUp était inquiet au début de la crise : "On avait prévu un business plan alarmiste au début du covid, mais on l'a mis à la poubelle après un mois." Reste maintenant à voir l’accueil que lui réserveront les professionnels et particuliers du nord du pays.

Le résumé

  • La start-up TrustUp se tourne vers le marché flamand avec sa plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment.
  • Lancée il y a quatre ans par Sébastien Remacle, elle a enregistré 30.000 demandes de particuliers en 2020 et compte 1.000 clients professionnels.
  • TrustUp est en concurrence avec d'autres plateformes du même type, dont les Carolos de Tafsquare.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés