Tweeter et Snap Interactive, à ne pas confondre avec Twitter et Snap

©EPA

Alors que la maison-mère du média social, Snapchat, connaissait des débuts boursières explosifs, Snap Interactive profitait de la situation.

Le jour de l’introduction en Bourse de Snap , la maison mère du média social Snapchat, une autre valeur s’est distinguée sur les marchés américains. Alors que Snap a pris 40% pour sa première journée de cotation, Snap Interactive , une société qui gère des applications de messagerie, a vu son cours bondir de 18%. Le titre, qui n’est pas coté sur un marché réglementé, a vu ses volumes de transactions grimper en janvier lorsque Snap a déposé sa demande au régulateur des marchés financiers américains pour sa cotation en Bourse.

Lorsque l’annonce a été rendue publique, le titre Snap Interactive a pris 164% dans les quatre jours qui ont suivi. Mais en janvier, Snap Interactive avait regroupé ses titres au cours d’une opération de reverse stock split, donnant droit à une action par paquet de 35 actions détenues. Cette opération a soutenu le cours de l’action, selon le président de Snap Interactive, Jason Katz. Néanmoins, beaucoup d’observateurs ont pu noter l’étrange progression du titre Snap Interactive en lien avec l’actualité de Snap. Les deux sociétés n’ont aucun lien si ce n’est d’être actives dans le même secteur d’activités. Cela a sans doute suffit à certains investisseurs pour miser sur Snap Interactive, qui affiche une capitalisation boursière de 25,9 millions de dollars, contre 24,79 milliards de dollars pour le groupe d’Evan Spiegel.

En 2013, l’action de la société Tweeter avait connu les mêmes avatars lorsque le réseau social Twitter s’est introduit en Bourse. Tweeter, une société en faillite dont le titre a été radié de la cote en 2014, avait vu le cours de son action bondir de 685% lorsque Twitter a annoncé sa cotation en Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés