Publicité

Twitter parvient à limiter l'impact Apple

©REUTERS

Twitter a manqué les estimations de Wall Street en matière de croissance du nombre d'utilisateurs. Le réseau social a toutefois constaté un impact "modeste" sur ses recettes publicitaires des modifications apportées par Apple à ses règles de confidentialité.

Twitter semble mieux s'en tirer que ses rivaux, Facebook et Snap, face aux récents changements apportés par Apple aux règles de confidentialité de ses appareils, qui empêchent les annonceurs de suivre les utilisateurs sur leurs appareils sans leur consentement. 

Ses recettes publicitaires ont en effet atteint 1,14 milliard de dollars au cours du trimestre clos le 30 septembre, soit une hausse de 41 %, qui correspond aux attentes des analystes. Son revenu total s'est, quant à lui, élevé à 1,28 milliard de dollars, également en ligne avec les objectifs de Wall Street. 

La société prévoit un chiffre d'affaires au quatrième trimestre compris entre 1,5 et 1,6 milliard de dollars.

Tout n'est pas rose pour autant pour l'entreprise à l'oiseau bleu. Twitter a indiqué que le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables, son terme pour les utilisateurs qui reçoivent des publicités, était de 211 millions au cours du troisième trimestre, en deçà des estimations des analystes. Ceux-ci tablaient sur 212,6 millions, selon les données IBES de Refinitiv. 

Twitter a également enregistré au troisième trimestre une très lourde perte de 537 millions de dollars, lié à un accord amiable avec des actionnaires qui s'estimaient lésés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés