Umicore s'attend à une "performance exceptionnelle en 2021"

Umicore table sur une contribution supplémentaire d’environ 250 millions d'euros liée à la hausse des prix des métaux précieux. ©Bloomberg

Grâce principalement à la flambée des métaux précieux, Umicore vise désormais un Ebit autour d'un milliard d'euros pour 2021 contre 536 millions l'an dernier. Le titre grimpait de 5% à l''ouverture.

"Umicore anticipe une performance exceptionnelle en 2021". Voilà un titre de communiqué de presse qui donne le ton. Un communiqué qui n’était pas prévu dans la mesure où le groupe spécialisé dans la technologie des matériaux était supposé dévoiler ses chiffres trimestriels dans une semaine.

Umicore a donc annoncé ce jeudi matin avoir pris un excellent départ cette année, grâce à la flambée des prix des métaux précieux, en particulier du rhodium et, dans une moindre mesure, du palladium, à une forte demande dans tous les secteurs d’activité et à la solidité de ses opérations.

Bien supérieur au consensus

Lors de la publication de ses résultats annuels, en février dernier, Umicore avait indiqué s’attendre à une croissance substantielle de ses bénéfices en 2021, grâce à une croissance dans tous les business groups. Il s’était toutefois abstenu de donner des chiffres.

1
milliard €
Umicore estime que son Ebit ajusté devrait tourner autour d'un milliard d'euros en 2021.

Sur la base des performances réalisées à ce jour et de la visibilité actuelle de la demande, et en supposant que les prix des métaux précieux se maintiennent autour des niveaux observés au premier trimestre de l’année, Umicore s’attend désormais à ce que l’Ebit ajusté pour 2021 avoisine un milliard d'euros, ce qui est bien supérieur au consensus actuel du marché. L'an dernier, il s'élevait à 536 millions d'euros en hausse de 5%.

Par rapport à 2020, ces perspectives pour l’ensemble de l’année intègrent, à données comparables, une contribution supplémentaire exceptionnelle d’environ 250 millions d'euros liée à la hausse des prix des métaux précieux.

Plein pot pour les catalyseurs

Au sein des trois divisions du groupe, celle du recyclage devrait être la principale bénéficiaire de cet avantage lié aux prix des métaux, ce qui se traduira par des bénéfices exceptionnels, bien supérieurs à ceux de l’année passée souligne Umicore.

Le pôle catalyseurs, pour sa part, devrait plus que doubler son Ebit ajusté par rapport à 2020.

Le pôle catalyseurs, pour sa part, devrait plus que doubler son Ebit ajusté par rapport à 2020 grâce à la poursuite d’une performance supérieure à celle du marché.

Enfin, pour la division "energy & surface technolgies" active dans les composants pour batteries électriques le groupe prévoit actuellement pour l’ensemble de l’année un Ebit ajusté légèrement plus élevé que les perspectives fournies en février. À ce moment-là, Umicore tablait sur une croissance significative conformément aux attentes du marché, qui s’élevaient alors à 115 millions d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés