Publicité

Un projet de loi pour lutter contre l'hégémonie d'Apple et de Google

La nouvelle loi interdirait notamment à Apple et Google de forcer l'utilisation d'une série de ses services. ©ANP XTRA

Trois sénateurs américains souhaitent mettre en place une série de mesures pour ouvrir la concurrence sur les "stores" d'applications.

Aux États-Unis, la domination du duo Google et Apple continue visiblement d'irriter. Trois sénateurs ont décidé d'entamer des démarches pour mettre fin à l'hégémonie des deux géants sur smartphone. Ils ont décidé de déposer l'"Open App Markets Act", une proposition de loi pour forcer Google et Apple à ouvrir davantage leurs stores IOS et Android à la concurrence. En étant indispensables pour télécharger des applications, les deux entreprises américaines se sont permis quelques facilités au fil des années. Leur moyen de paiement ou leur système de géolocalisation sont, par exemple, systématiquement mis en avant. La nouvelle loi interdirait notamment à Apple et Google de forcer l'utilisation d'une série de ses services. Elle protègerait également "le droit des éditeurs à informer les consommateurs de prix moins chers ailleurs et la possibilité de se procurer des applis par d'autres canaux", explique l'agence AFP.

"Pendant des années, Apple et Google ont écrasé les concurrents et maintenu les consommateurs dans le noir."
Les sénateurs à l'origine de la proposition de loi

"Cette proposition de loi soutenue par les deux bords politiques va faire tomber les murs coercitifs de l'économie des applis, donner plus de choix aux consommateurs et une chance de survie aux petites start-ups", explique Richard Blumenthal, l'un des trois sénateurs derrière le nouveau projet de loi. Via cette initiative, les trois politiciens espèrent faire bouger les lignes sur le marché des apps. "Pendant des années, Apple et Google ont écrasé les concurrents et maintenu les consommateurs dans le noir. Ils ont empoché de coquettes sommes tout en se faisant passer pour les gardiens bienveillants du marché", expliquent-ils.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés