Une entreprise belge séduit les fondateurs de Facebook, Twitter et LinkedIn

Felix Van de Maele, Stijn Christiaens et Pieter De Leenheer, les trois fondateurs de Collibra.

Collibra, une société belge qui créé des logiciels pour les entreprises, a reçu 50 millions de dollars d'un fonds de la Silicon Valley.

C'est le jackpot pour Collibra, le spécialiste belge de traitement de données. Il a reçu 50 millions de dollars pour financer son expansion de la part d'Iconiq Capital. Ce montant vient s'ajouter aux 25 millions levés en 2015.

Iconiq Capital est une société de capital-risque de la Silicon Valley qui comprend notamment comme investisseurs Mark Zuckerberg (Facebook), Jack Dorsey (Twitter) et Reid Hoffman (LinkedIn). Matt Jacobson, un associé d'Iconiq, va rentrer dans le conseil d'administration de Collibra. Batterie Ventures fait également partie des investisseurs. 

Créé en 2008 à Bruxelles, Collibra est une spin-off de la VUB. Grâce à des logiciels informatiques, elle aide les grandes organisations (banques, entreprises manufacturières, fournisseurs de soins de santé) à retracer l'origine des données qu'elles utilisent. Essentiel, au vu des nouvelles règles de protection des données. "Le temps des données est arrivé. Et parallèlement, les entreprises se rendent comptent que ces données ne peuvent être exploitées comme ressources stratégiques que si elles peuvent être consultées et si on peut avoir confiance", explique Felix Van de Maele, CEO et co-fondateur de Collibra.

Collibra, dont le siège est à New York, compte plus de 200 clients à travers le monde dont plus de la moitié travaillent dans le secteur financier. En octobre dernier, Collibra a dévoilé la version 5.0 de sa plateforme de traitement de données qui "permet aux entreprises de faire leur shopping et de trouver les données qui les intéressent de la même manière qu'ils achètent des produits de la vie de tous les jours sur Amazon", selon un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés