start-ups

Une technologie belge pourrait révolutionner les soins pédiatriques

Via son bracelet connecté, la plateforme numérique de Gabi SmartCare permet le suivi de 8 paramètres de santé. ©Gabi Smartcare

Gabi SmartCare lève 3 millions d'euros pour sa plateforme et son bracelet connecté. La start-up wallonne compte commercialiser son produit aux États-Unis d'ici 2 ans.

Ce n’est pas tous les jours qu’une jeune pousse médicale belge fait parler d'elle au sein d’un grand hôpital américain comme le Children's National Hospital de Washington DC. En remportant un concours d’innovation organisé par l’hôpital américain, Gabi SmartCare a attiré l'attention de la direction de l’un des lieux pédiatriques le plus réputés dans le monde.

3
millions d'euros
Gabi SmartCare vient de lever 3 millions d’euros auprès de la société namuroise Analis, leader sur le marché des instruments scientifiques et du mobilier de laboratoire, du fonds d’investissement wallon pour les start-ups numériques WING, du fonds d’investissement liégeois Noshaq et de la DGO6.

Fondée en 2017 et basée à Mont-Saint-Guibert, la start-up rêve de révolutionner la médecine pédiatrique. Elle a développé une plateforme numérique de monitoring et un bracelet connecté pour les enfants, plutôt en bas âge, y compris les bébés prématurés. Cette plateforme permet le suivi de 8 paramètres de santé (niveau d’oxygénation du sang, rythme cardiaque, etc.) et propose un rapport d'évaluation de la santé pédiatrique de l'enfant basé sur des données et des prédictions personnalisées. "L’idée est de venir en support du médecin pour l’aider dans son diagnostic et détecter plus vite les pathologies grâce aux données récoltées. Le bracelet va aussi faire le lien entre l’hôpital et la maison pour éviter les rechutes", explique Jonathan Baut, fondateur de l'entreprise.

"L’idée est de venir en support du médecin pour l’aider dans son diagnostic et détecter plus vite les pathologies grâce aux données récoltées."
Jonathan Baut
Fondateur de Gabi Smatcare

L’idée de ce dispositif est basée sur une expérience personnelle du cofondateur de la start-up: "Nous avons failli perdre notre fille à cause d’un problème respiratoire qui n’a pas été détecté suffisamment tôt. Ça nous a traumatisés", raconte Jonathan Baut. Depuis, l’entrepreneur est en mission avec son associé Edouard Carton pour utiliser la technologie afin d’améliorer les soins de santé pédiatriques. Un marché de niche ? Avec 650 millions d’enfants de moins de 5 ans dans le monde, la niche est surtout une belle opportunité.

L'indispensable certification

Il existe pour le moment des dispositifs de monitoring à domicile mais qui sont câblés et non connectés en temps réel avec une plateforme qui analyse les données. C’est là que Gabi SmartCare veut amener son expertise. Son dispositif est maintenant fin prêt, il est en test dans plusieurs hôpitaux belges partenaires et doit passer l’étape indispensable de l’étude clinique. Cette étude va démarrer pour la certification européenne d’ici peu. Dans le même temps, la start-up wallonne vise l’alléchant marché américain et va donc réaliser une étude clinique en parallèle de l’autre côté de l’Atlantique. Elle est déjà "active" sur place sans avoir d’équipe là-bas car elle est membre de l'incubateur de Johnson & Johnson, d’un autre incubateur dédié à la santé à Chicago, et elle peut aussi compter sur les précieux conseils de Julien Penders, qui a lancé sa start-up Bloomlife, dédiée au monitoring de grossesse, aux États-Unis.

Des fonds et des espoirs

Le dispositif médical devrait être certifié fin 2022 sur les deux marchés. Il sera alors prêt à être commercialisé. Abonnement mensuel ou vente à l’unité, le business model doit encore être précisé. En attendant cette fameuse certification, la Medtech belge peut compter sur un soutien financier conséquent. Elle vient de lever 3 millions d’euros auprès de la société namuroise Analis, leader sur le marché des instruments scientifiques et du mobilier de laboratoire, des fonds d’investissements wallons WING et Noshaq et de la DGO6 (Direction générale opérationnelle de l'économie, de l'emploi et de la recherche du Service public de Wallonie). 

L’intérêt est donc bien là pour le dispositif et la technologie développée par la start-up wallonne. Il lui reste maintenant à concrétiser les espoirs placés en elle par les investisseurs et les professionnels de la santé.

Le résumé

  • La start-up Gabi SMartCare a développé une plateforme numérique de monitoring et un bracelet connecté pour les enfants.
  • Elle vient de lever 3 millions d'euros notamment auprès du fonds Wing et de Noshaq.
  • L'entreprise a lancé les deux études cliniques qui devraient lui permettre de commercialiser son produit en 2022.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés