Votre café livré par drone? Le rêve fou d'IBM

©REUTERS

Le géant de l'informatique américain IBM a déposé un brevet pour un drone livreur de café. Et même pas besoin de demander: le robot lira sur votre visage si vous avez besoin d'un petit remontant.

À peine arrivé au bureau encore à moitié endormi, vous voilà coincé en réunion? Ou peut-être n'avez-vous pas le courage de batailler dès le réveil avec la machine à café? IBM  a pensé à vous. Le pionnier de l'électronique américain veut vous livrer votre café directement dans vos mains. Pas par scooter, comme Starbucks. Par drone, tout simplement. La modernité, comme le café, n'attend pas.

Selon les informations d'USA Today, IBM a déposé son projet au bureau américain des brevets. Et l'on trouve dans le dossier déposé par la société cet étonnant schéma d'une livraison par drone.

©RV DOC

Les chercheurs d'IBM aimeraient aussi voir leurs drones planer dans les bistrots.

Selon les plans d'IBM, le drone survolera des espaces publics comme des cafés, des bureaux ou tout autre rassemblement, en l'attente d'un client assoiffé. Celui-ci peut commander son petit noir directement sur son smartphone. Il lui suffira alors de lever les yeux: le drone trouvera son destinataire par reconnaissance faciale ou vocale, ou tout simplement via le bluetooth de son GSM. L'heureux élu pourra alors récupérer sa tasse, suspendue par crochet au drone. Et un café, un !

À la tête du client

Plus fort encore, le robot saura même anticiper votre besoin de caféine. Connecté à votre calendrier électronique ou à des appareils de mesure comme Fitbit, le drone pourra lire vos habitudes quotidiennes et de vos données biométriques. La machine viendra alors vous proposer un café si elle l'estime nécessaire. Preuve que rien n'est laissé au hasard: IBM souhaite même analyser la pression sanguine, le degré de dilatation des pupilles et les antécédents médicaux pour être sûr que la boisson ne vous fera pas de mal. Cafeinomanes, IBM va prendre soin de vous!

"Le défaut fondamental ici, c'est le transport aérien de liquides chauds. Tout ça c'est un tour de passe-passe."
Colin Newell
Expert de l'horeca

Mais les Américains ne s'arrêtent pas là. Pas puritains pour un sou quand il s'agit d'innovation, les chercheurs d'IBM aimeraient aussi voir leurs drones planer dans les bistrots. On imagine déjà bières et cocktails apparaître magiquement devant les piliers de bar. Sauf que les robots toujours vigilants s'assureront que leurs boissons soient dégustées avec sagesse. Le drone refusera de servir quiquoncque titube, bafouille ou s'endort le nez dans son verre. Idem si votre visage semble trop poupon pour un majeur. Même avec les robots, le service est à la tête du client.

Minute papillon !

On l'aura compris, les ingénieurs d'IBM ont beaucoup d'ambition. Peut-être même trop pour espérer commercialiser leur machine à café volante de sitôt. C'est ce que semble reconnaître Amanda Carl, la porte-parole de la firme: "IBM encourage nos chercheurs à poursuivre leurs passions mêmes si toutes leurs inventions ne deviennent pas des produits commercialisables. En publiant leurs inventions en brevets, nous leur donnons la reconnaissance qu'ils méritent et rendons leurs travaux publics, pour qu'ils puissent inspirer de nouvelles innovations."

Les drones ne sont donc pas près de passer les portes de bars et cafés pour le moment. De toute façon, dans tout ce ballet volant subsiste un problème de sûreté, comme l'explique Colin Newell, un expert de l'horeca au Canda: "Le défaut fondamental ici, c'est le transport aérien de liquides chauds. Tout ça, c'est un tour de passe-passe, comme quand Amazon dit qu'il livrera des colis chez vous par drone."


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content